L'action du spécialiste norvégien de location d'installations d'exploration et de forage offshore Fred Olsen Energy a perdu plus de 12% le 22 octobre après qu'il a signalé des problèmes avec la réception d'une nouvelle plateforme, la Bollsta Dolphin. La livraison était prévue au 3e trimestre, mais les chantiers navals coréens Hyundai Heavy Industries réclament un nouveau délai et un supplément de 167 millions USD. Bien que les Norvégiens considèrent la demande infondée, le contrat a été annulé quelques jours plus tard. Cette décision permet d'éviter une longue bataille juridique, mais le lucratif contrat de cinq ans conclu avec Chevron pour la Bollsta Dolphin (loyer de 566.000 USD par jour) tombe dès lors à l'eau. L'entreprise entend récupérer les 186,4 millions USD déboursés, mais devra également enregistrer 101 millions USD de charges uniques au 4e trimestre. Un imprévu lourd de conséquences, car avec Bolette Dolphin livrée l'an dernier (contrat de 4 ans pour un loyer journalier de 488.000 USD), la Bollsta Dolphin était le princip...