La société active dans les soins de santé Fagron, qui compte notamment Marc Coucke parmi ses actionnaires, s'est vu prolonger ses délais par les banques, en l'occurrence jusqu'au 30juin 2016, pour renégocier avec ses créanciers et procéder à une augmentation de capital. Grâce à cet accord ou "waiver" dans le jargon, Fagron ne devra pas non plus satisfaire aux conditions prévues par les covenants dans les trois prochains mois. Dans l'attente de l'assemblée extraordinaire du 14avril, le cours de Fagron évolue en dents de scie. Cependant, une formatio...