Exmar
...

Exmar L'armateur a publié d'excellents chiffres au terme de l'exercice 2013 : son bénéfice consolidé a notamment augmenté de 56,4 millions USD, à 104,9 millions USD. L'augmentation du dividende brut à 0,90 EUR par action - plus que prévu - a particulièrement plu aux actionnaires, qui ont soutenu la valeur. Dans la mesure où un dividende de 0,6 EUR avait déjà été versé en septembre 2013 à titre d'acompte, les actionnaires recevront le 23 mai prochain le solde de 0,30 EUR. Depuis le plancher de septembre 2011, le cours d'Exmar a connu une progression continue. Sa tendance demeure haussière et à 11 EUR se trouve une zone de soutien horizontale importante, suivie par un nouveau soutien autour de 10 EUR. Fondamentalement, l'action est désormais trop chère.Conseil: vendreRisque: moyenRating: 3BMiko La société familiale active dans les services et les emballages de café s'est très bien comportée en 2013. Son chiffre d'affaires (CA) a connu une augmentation de 7,5%, à 149 millions EUR, pour un bénéfice net en hausse de 10,9%, à 7,1 millions EUR. La division Services, surtout, s'est distinguée, avec une hausse de son CA de 9,4%, Le dividende est relevé de 9,4%, à 1,16 EUR brut par action. Pour l'exercice en cours, Miko, généralement prudent, tempère les prévisions car la hausse du prix du café devrait avoir un effet négatif sur les marges. L'action conserve sa tendance haussière et à 63 EUR se trouve la première zone de soutien importante. Une percée du sommet à 69 EUR serait synonyme d'un nouveau signal technique.Conseil: conserverRisque: faibleRating: 2AZetes Grâce à un 2e semestre favorable, le spécialiste de l'identification des marchandises et des personnes a pu afficher l'an dernier un EBITDA courant de 13,5 millions EUR, soit de 4% inférieur à celui de 2012. Son chiffre d'affaires global s'est tassé de 1,2%, à 211,5 millions EUR. Le dividende brut est resté stable, à 0,55 EUR par action. Le cours de l'action a cependant connu une belle ascension en conséquence de la publication de perspectives plus encourageantes pour l'exercice 2014, tant pour la plus grande division, Goods ID, que pour le pôle People ID (passeports), qui livre actuellement des kits biométriques à l'Ouganda. Le cours de l'action a forcé un passage au-delà du précédent sommet à 18,60 EUR. C'est là que se situe à présent le premier soutien. La tendance demeure clairement haussière.Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2BING GroupeLa banque néerlandaise a annoncé qu'elle restaurerait son dividende en 2015 après avoir remboursé les subsides obtenus de l'Etat. Ce remboursement doit avoir lieu au plus tard en mai 2015. Le 31 mars 2014, ING a remboursé 1,225 milliard EUR de subsides et d'intérêts. La banque vise un pay-out ratio de 40% et d'ici à 2017, elle espère atteindre un rendement sur fonds propres compris entre 10 et 13%. ING souhaite faire croître les emprunts de 4% chaque année, et atteindre en 2017 une marge d'intérêt située entre 150 et 155 points de base. La tendance de l'action ING demeure haussière. A 10 EUR se situe une zone de soutien importante, alors que la résistance augmente à partir de 11 EUR. Nous relevons notre conseil.Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2B