L'armateur Euronav a profité de la baisse des prix du pétrole brut, comme en témoignent les chiffres qu'il publie au terme du 4e trimestre 2015, qui sont les meilleurs depuis 2008. Les coûts de carburant des navires ont logiquement baissé, et les résultats se sont améliorés. Sur l'ensemble de l'année 2015, Euronav a dégagé un bénéfice net de 350,1 millions USD. Les perspectives pour 2016 sont enthousiasmantes. Le groupe prévoit une augmentation ultérieure de la demande de pétrole et de la demande de pétroliers. Après le sommet de 15 EUR en juillet 2015, le cours s'est replié sensiblement. A 9 EUR un plan...