En raison de la flambée des prix du pétrole et du gaz, les actions de ce secteur comptent parmi les rares à avoir signé une belle performance depuis le Nouvel an. Pour compenser la perte de pouvoir d'achat qu'entraîne la hausse des prix de l'énergie, pourquoi ne pas envisager un investissement diversifié dans le secteur en Europe? Nous vous suggérons deux ETF suivant l'indice Dow Jones Stoxx 600 Europe Oil&Gas, dont les cinq premières po...

En raison de la flambée des prix du pétrole et du gaz, les actions de ce secteur comptent parmi les rares à avoir signé une belle performance depuis le Nouvel an. Pour compenser la perte de pouvoir d'achat qu'entraîne la hausse des prix de l'énergie, pourquoi ne pas envisager un investissement diversifié dans le secteur en Europe? Nous vous suggérons deux ETF suivant l'indice Dow Jones Stoxx 600 Europe Oil&Gas, dont les cinq premières positions sont (au 25/2) Shell plc (31,1%), BP (15,3%), Total (15%), ENI (7,8%) et Statoil (6,4%).Cet indice comprend 18 sociétés dont le rendement moyen en dividende est de 3,9%. Ce rendement, qu'autorisent les abondants cash-flows produits, est un autre argument en faveur d'un investissement dans le secteur. Shell est la position la plus importante de l'indice. Parce que depuis peu le groupe est entièrement britannique, son nom ne comprend plus "Royal Dutch" ou "Koninklijke Olie". Pour autant, ses activités sont restées les mêmes, et l'action s'échange toujours en euro sur Euronext Amsterdam. C'est en particulier via sa division Integrated Gas qu'il profite de la hausse des cours du gaz. BP, 2e position de l'indice, est la seule société à s'y négocier en livre sterling. Plus de 70% des sociétés de l'indice s'échangent en euro. Bourse: Euronext ParisCode ISIN: LU1834988278Frais de gestion: 0,3% l'anTicker: OIL FPCe tracker émis par Lyxor ETF s'échange sur Euronext Paris sous le ticker OIL. Il s'agit d'un tracker synthétique dans lequel le sous-jacent est répliqué au moyen d'accords de swap. La contrepartie financière de ces swaps est la Société Générale, la société mère de Lyxor ETF. Les dividendes y sont capitalisés et les frais de gestion annuels s'élèvent à 0,3%. OIL gère environ 400 millions d'euros.Bourse: XetraCode ISIN: DE000A0H08M3Frais de gestion: 0,46% l'anTicker: EXH1 GYCe tracker émis, lui, par BlackRock se négocie sur le Xetra, en Allemagne, sous le ticker EXH1. C'est un ETF physique qui achète les positions sous-jacentes, raison pour laquelle les frais de gestion sont un peu plus élevés que dans le tracker précédent. Par ailleurs, il reverse les dividendes et gère bien plus d'actifs (1,3 milliard d'euros), pour sa part.