Ce volume d'échanges - 3,6% de l'actif circulant (553,2 millions de titres) - du 7 juin est effectivement surprenant. Ces dix derniers mois, le volume journalier moyen se limitait à 1,04 million. Et pourtant, ce jour-là, l'action a terminé la séance à 1,21 dollar canadien (CAD), à peine 0,02 CAD de plus que le jour précédent. Il s'agissait en fait de block trades: des parties dont l'identité est inconnue à ce jour se sont échangé ...

Ce volume d'échanges - 3,6% de l'actif circulant (553,2 millions de titres) - du 7 juin est effectivement surprenant. Ces dix derniers mois, le volume journalier moyen se limitait à 1,04 million. Et pourtant, ce jour-là, l'action a terminé la séance à 1,21 dollar canadien (CAD), à peine 0,02 CAD de plus que le jour précédent. Il s'agissait en fait de block trades: des parties dont l'identité est inconnue à ce jour se sont échangé d'importants volumes à un cours convenu, pendant ou hors Bourse. Il pourrait s'agir de BlackRock (4,9% du capital), Pacific Road (4,1%) ou Sandstorm Gold (3,5%). Une seule certitude: l'actionnaire principal (12%), Ross Beaty, n'était pas dans le rang des vendeurs. Actuellement, Equinox gère une mine en production, Mesquite (Californie), et une mine en phase de lancement commercial, Aurizona (Brésil). Cette année, Mesquite devrait produire 145.000 à 160.000 onces troy d'or et Aurizona, 85.000 à 105.000 onces troy. Soit, ensemble, environ 230.000 onces. Peut-être moins, car Aurizona a démarré plus tard que prévu. Le coût de production moyen devrait être compris entre 900 et 950 dollars l'once troy. En 2020, Equinox pronostique une production de 300.000 onces - à partir du second semestre, une troisième mine y contribuera: Castle Mountain (Californie), dont la construction de la première phase démarrera au troisième trimestre de 2019. A leur rythme de croisière, ces trois mines pourraient produire plus de 500.000 onces troy d'or. Et d'ici à 2023, un million d'onces. Le groupe envisage la mise en production d'une mine souterraine à Aurizona. Il voudrait également acquérir au moins une mine opérationnelle supplémentaire, qui apporterait 100.000 à 300.000 onces troy d'or l'an. Dans cette optique, il a émis des obligations convertibles à destination de Mubadala Investments (pour 130 millions USD), et Pacific Roads (pour 9,66 millions USD). Leur échéance est de cinq ans et le prix de conversion, fixé à 1,38 CAD. En outre, le groupe envisage un listing à New York. Nous maintenons que son titre est digne d'achat (rating 1C), à plus forte raison parce que le cours de l'or a repris de la hauteur, la semaine dernière.