La baisse du cours du producteur d'or canadien a suivi l'annonce de la suspension de la production dans la mine mexicaine Los Filos. Equinox n'a pas vraiment eu le choix: les habitants de la région bloquent l'accès au site -- ce n'est pas rare, au Mexique. Los Filos, actuellement la plus grande des six mines en service du groupe, extrait habituellement 180.000 onces d'or l'an en moyenne. Cette année, la production devrait s'établir entre 90.000 et 1...

La baisse du cours du producteur d'or canadien a suivi l'annonce de la suspension de la production dans la mine mexicaine Los Filos. Equinox n'a pas vraiment eu le choix: les habitants de la région bloquent l'accès au site -- ce n'est pas rare, au Mexique. Los Filos, actuellement la plus grande des six mines en service du groupe, extrait habituellement 180.000 onces d'or l'an en moyenne. Cette année, la production devrait s'établir entre 90.000 et 110.000 onces, une baisse qu'explique aussi son arrêt au 2e trimestre en raison de la pandémie de Covid-19. Des extensions de la mine sont prévues, grâce auxquelles la production annuelle passera à au moins 350.000 onces; cette expansion est une étape cruciale du plan visant à la porter, au niveau du groupe, à un million d'onces d'or le plus rapidement possible. La production totale du groupe devrait se situer entre 470.000 et 530.000 onces au terme de l'exercice 2020, 70.000 onces de moins qu'escompté. L'annonce, la semaine dernière, de l'achèvement de la construction de Castle Mountain, en Californie, est une meilleure nouvelle. La production y commencera au 4e trimestre, mais ne dépassera pas 45.000 onces d'or par an pendant environ trois ans. La deuxième phase est en préparation, qui portera sa production à 200.000 onces l'an en moyenne pendant 13 ans. Enfin, l'on saura cette année si Santa Luz, au Brésil, sera remise en service (en moyenne, 100.000 onces d'or l'an pendant 11 ans). Dans l'affirmative, le groupe se rapprocherait encore de son objectif d'un million d'onces. En fusionnant début 2020 avec Leagold Mining, Equinox est entré dans la catégorie des producteurs de taille moyenne. Le 30 juin, le groupe disposait d'une position de trésorerie nette de 8,3 millions de dollars. De quoi financer aisément les projets d'extension. Entrée dans plusieurs indices, l'action a gagné 70% cette année. A 0,8 fois la valeur intrinsèque, Equinox affiche toujours une valorisation inférieure à celle des producteurs de taille moyenne (en moyenne, 1,1 fois la valeur intrinsèque). Le groupe recèle toujours un potentiel de croissance attrayant. Acheter (rating 1C). Si la situation évolue favorablement à Los Filos, une intégration du titre dans le portefeuille de référence ne sera pas à exclure.