Les positions prises fin juillet n'ont pas encore produit les résultats escomptés: nous tablions sur une hausse, or cela fait plusieurs mois que le cours piétine. Mais la situation s'améliore quelque peu. Le put mars 2022 émis au prix d'exercice de 22 euros est passé à 3,52 euros, alors que le call mars 2022 acheté 20 euros ne vaut plus que 0,95 euro. Pas de panique: nous avons encore plus de quatre mois devant nous.
...

Les positions prises fin juillet n'ont pas encore produit les résultats escomptés: nous tablions sur une hausse, or cela fait plusieurs mois que le cours piétine. Mais la situation s'améliore quelque peu. Le put mars 2022 émis au prix d'exercice de 22 euros est passé à 3,52 euros, alors que le call mars 2022 acheté 20 euros ne vaut plus que 0,95 euro. Pas de panique: nous avons encore plus de quatre mois devant nous.Le carnet de commandes s'est étoffé de 43% au 3e trimestre, et de 45% en un an. La hausse des commandes au 3e trimestre concerne tous les marchés et toutes les régions. Elle ne se traduit pas encore par une augmentation significative du chiffre d'affaires (+12% en 12 mois) car si celui-ci augmente en Amérique du Nord et du Sud, il est à la traîne dans la région Asie-Pacifique. Il progresse en revanche dans toutes les divisions, mais la pénurie de composants commence à se faire sentir; Barco estime ses répercussions à 15 millions d'euros. La direction fait état de signes de reprise clairs, mais s'attend à ce que les problèmes d'approvisionnement durent jusqu'en 2022. Les Bourses ont, ceci dit, tendance à anticiper les événements: si c'est le cas cette fois encore, une évolution favorable pourrait être constatée dès les prochains mois. Nous misons donc à la hausse.Barco juin 2022au prix d'ex. de 19 EURà 1,69 EURLe prix d'exercice est proche du cours actuel: il suffira que celui-ci augmente faiblement pour que le call acquière une valeur intrinsèque. La prochaine résistance technique se situe juste au-dessus de 20 euros mais s'il la franchit, le cours pourrait rapidement atteindre 24,50 euros, auquel cas la prime vaudrait 5,50 euros, voire plus. En sens inverse, une zone de soutien est constatée autour de 16 euros. Le contrat nous permet de patienter jusqu'en 2022.Barco mars 2022 au prix d'ex. de 20 EURà 2,04 EURNous percevons (100 x 2,04) 204 euros pour nous engager à acquérir les titres au prix de 20 euros, si l'acheteur du put le souhaite. Nous paierions alors (20 - 2,04) 17,96 euros par action, soit moins que le cours actuel. Si le cours atteint ou dépasse 20 euros d'ici au 18 mars, le contrat deviendra sans valeur et nous empocherons les 204 euros.