Les investisseurs particuliers évitent souvent le secteur. Pourtant, certaines valeurs belges en son sein affichent un rendement très, très attrayant sur les trois dernières années. Et alors qu'au 1er janvier 2009, les entreprises de biotechnologie et de diagnostic (belges, parce qu'il y en a d'autres) se négociant sur Euronext Bruxelles pesaient 653 millions d'euros, aujourd'hui, ce marché vaut 14,6 milliards d'euros. Certes, cette évolution est le fruit de nombreux échecs et de rares succès. Il en résulte d'énormes écarts de performance, et seulement trois des quinze actions belges du secteur s'échangent aujourd'hui au-dessus de leur prix d'introduction. Un investissement dans les biotechs exige par conséquent une approche spécifique. Pour maximiser vos chances de succès, voici un petit guide.
...