Leader de la téléphonie mobile et des services pour seniors, le suédois Doro a vu son chiffre d'affaires (CA) augmenter de 17,6% par an entre 2010 et 2017. Mais après une hausse exponentielle, les ventes mondiales de smartphones se sont contractées, en base annuelle, de 1% en 2017 et 3% en 2018 (avec une accélération au 3e trimestre, à -6%). Doro a maintenu ses parts de marché mais la croissance s'est tarie. L'exercice 2017 a été marqué par la première contraction du ...

Leader de la téléphonie mobile et des services pour seniors, le suédois Doro a vu son chiffre d'affaires (CA) augmenter de 17,6% par an entre 2010 et 2017. Mais après une hausse exponentielle, les ventes mondiales de smartphones se sont contractées, en base annuelle, de 1% en 2017 et 3% en 2018 (avec une accélération au 3e trimestre, à -6%). Doro a maintenu ses parts de marché mais la croissance s'est tarie. L'exercice 2017 a été marqué par la première contraction du CA annuel (-1,8%, à 1,92 milliard de couronnes suédoises ou SEK) depuis 2007. En 2018, le CA a encore reculé de 0,9%, à 1,91 milliard SEK. Les ventes de produits (téléphonie fixe et mobile) ont baissé de 6,4%, à 1,62 milliard SEK. Heureusement, Doro a lancé une nouvelle activité en 2014 après l'acquisition de Caretech, prestataire de solutions de suivi à distance de la santé des seniors, désormais intégré au segment des services. Grâce au rachat de Trygghetssentralen en Norvège (2016) et Welbeing au Royaume-Uni (2018), le CA des services a augmenté de 48,1% entre 2017 et 2018, à 285,4 millions SEK - 15% du CA du groupe. L'objectif à terme est de porter sa part à 30%, ce qui nécessitera de nouvelles acquisitions. Le groupe britannique Invicta Telecare a été racheté en septembre pour 60 millions SEK.En 2018, la marge brute était nettement plus élevée sur les services (47,4%) que sur les produits (31%). Doro a renoué avec la croissance au 1er semestre 2019: le CA a progressé de 9,7%, à 925,8 millions SEK. Les ventes de produits ont gagné 3,8% (à 754 millions SEK), le CA des services a progressé de 46,7%, à 171,8 millions SEK (18,6% du CA du groupe), grâce à la contribution de Welbeing (à partir de juin 2018). Le bénéfice opérationnel (Ebit) a reculé de 51 millions à 47,4 millions SEK, faisant plonger la marge d'Ebit de 6 à 5,1% (6,4% sur un an en 2018). L'objectif à long terme est fixé à 8%. Doro mise toujours sur l'innovation et a lancé en septembre le Doro 8080, un smartphone haut de gamme pour les utilisateurs plus avancés. Au 30 juin, l'entreprise avait une dette nette de 154,6 millions SEK, soit à peine 0,73 fois le cash-flow opérationnel attendu (Ebitda) en 2019. Il y a donc de la marge pour de nouvelles acquisitions. L'action affiche une valorisation attrayante, à 10 fois le bénéfice attendu en 2019 ; nous recommandons toujours de l'acheter (rating 1B).