Après avoir scindé ses activités en deux divisions, Doro Phones et Doro Care, en 2020, le groupe suédois Doro AB a annoncé en février dernier envisager une cotation distincte pour Doro Care afin d'augmenter la valeur actionnariale des deux entités.
...

Après avoir scindé ses activités en deux divisions, Doro Phones et Doro Care, en 2020, le groupe suédois Doro AB a annoncé en février dernier envisager une cotation distincte pour Doro Care afin d'augmenter la valeur actionnariale des deux entités. Doro Phones, leader mondial du marché de la téléphonie mobile depuis des années, déçoit récemment. Son chiffre d'affaires (CA), qui avait progressé de 16,7% en moyenne chaque année entre 2010 et 2017, a reculé de 28,9%, à 1,17 milliard de couronnes suédoises (SEK) l'an dernier (1,7 milliard en 2017) en raison de la pandémie. Le plan de restructuration lancé en 2020 prévoit l'arrêt des ventes en Amérique du Nord et en Italie ainsi que de grosses économies en Allemagne et en Europe de l'Est. Au 1er semestre de 2021, le CA s'est établi à 459 millions SEK, en baisse de 8,4% sur un an. Il avait toutefois augmenté de 25,5%, à 260,3 millions SEK, au 2e trimestre. La marge brute s'est en revanche redressée, de 29,8% à 35,1% (30,3% en 2020). Depuis 2014, Doro Care est active sur le marché encore jeune et fragmenté des services technologiques destinés aux seniors et entend en devenir le numéro un européen via des acquisitions ciblées. La division a enregistré un CA record de 524,1 millions SEK l'an dernier (+9,9% sur un an). Le CA a atteint 284,6 millions SEK au 1er semestre de 2021 (+11,5%). La marge brute, traditionnellement plus élevée, est cependant retombée de 42,8% à 41,5% (41,4% en 2020). Doro Care entend développer sa propre plateforme technologique pour le bien-être des seniors, mais mise toujours sur des acquisitions pour croître. En septembre, elle a effectué un petit rachat au Royaume-Uni et acquis Innocom, l'un des leaders du marché néerlandais (CA: 50 millions SEK), s'implantant ainsi sur un quatrième marché, après la Suède, la Norvège et le Royaume-Uni.Dans son rapport du 1er semestre, Doro AB confirme que la cotation de Doro Care évolue conformément au calendrier. Malgré l'exception légale approuvée en 2019 sur le prélèvement de précompte mobilier en cas de spin off, il reste impossible de prédire le traitement fiscal de la scission. Comme l'action a gagné près de 30% depuis février, nous vous conseillons de céder vos parts. Nous abaissons le conseil à vendre (rating 3B).