Le cloud computing couvre un large éventail de services, d'applications et de plateformes, que fournissent un nombre croissant d'entreprises de tous secteurs. Selon le cabinet de conseil et de recherche Gartner, le marché mondial du cloud computing devrait croître de 18% cette année, pour dépasser les 300 milliards de dollars.
...

Le cloud computing couvre un large éventail de services, d'applications et de plateformes, que fournissent un nombre croissant d'entreprises de tous secteurs. Selon le cabinet de conseil et de recherche Gartner, le marché mondial du cloud computing devrait croître de 18% cette année, pour dépasser les 300 milliards de dollars.Code ISIN: IE00BJGWQN72Bourses: Xetra, Milan, LSECommission de gestion: 0,4% l'anActifs sous gestion: 505 millions de dollarsTickers: WTEJ/WCLDEmis par WisdomTree, ce tracker est coté sur différentes Bourses, sous le même code ISIN. Il suit l'évolution de l'indice BVP Nasdaq Emerging Cloud, dont la pondération est revue deux fois l'an et qui englobe actuellement 54 entreprises. L'indice se limite aux entreprises américaines spécialisées dans le cloud. L'ETF est un tracker physique qui paie les dividendes. Les cinq premières positions (au 28/1)Code ISIN: IE00BFD2H405Bourses: LSE, AmsterdamCommission de gestion: 0,6% l'anActifs sous gestion: 560 millions de dollarsTickers: SKYU, SKYECet ETF de l'émetteur britannique First Trust Global Funds est le plus grand tracker sur le secteur du cloud computing en Europe. Il réplique l'évolution de l'indice ISE CTA Cloud Computing, dont les gestionnaires calculent un cloud score basé sur la part qu'occupe ce segment dans le chiffre d'affaires de l'entreprise sous-jacente. L'indice, dont la pondération est revue quatre fois l'an, est actuellement composé de 64 sociétés. L'ETF est un tracker physique dont le sous-jacent est réellement acheté et dont les dividendes sont capitalisés. Il se négocie en dollar à Londres et en euro sur Euronext, mais il est possible que votre courtier ne propose pas toutes les cotations.Les cinq premières positions (au 28/1)Kingsoft Cloud est une spin-off du géant chinois des smartphones Xiaomi. Cotée sur le Nasdaq également depuis l'an passé, elle est le plus grand fournisseur indépendant de services de cloud computing en Chine. Le groupe américain MongoDB est un des acteurs les plus dynamiques du secteur des logiciels de bases de données proposés via le cloud.