L'an dernier, le cours du brut a reculé de près d'un quart. Et si l'on part du sommet atteint début octobre, le prix du baril s'est replié de 40 %. Au début du troisième trimestre, le baril de la mer du Nord (Brent) valait 86 dollars et sa variante américaine, le West Texas Intermediate (WTI), 75 dollars. Fin décembre, le prix du premier avait chuté pour la première fois depuis l'été 2017 sous la barre des 50 dollars et celui du second avait baissé à 43 dol...

L'an dernier, le cours du brut a reculé de près d'un quart. Et si l'on part du sommet atteint début octobre, le prix du baril s'est replié de 40 %. Au début du troisième trimestre, le baril de la mer du Nord (Brent) valait 86 dollars et sa variante américaine, le West Texas Intermediate (WTI), 75 dollars. Fin décembre, le prix du premier avait chuté pour la première fois depuis l'été 2017 sous la barre des 50 dollars et celui du second avait baissé à 43 dollars. Depuis, ils ont regagné un peu plus d'un cinquième. Le pétrole brut pâtit, comme toutes les matières premières, de l'incertitude dont sont en proie les marchés en général. Mais les révisions à la baisse de la croissance prévisionnelle partout dans le monde suscitent elles aussi des interrogations: la demande de pétrole ralentira-t-elle également? Les Etats-Unis sont devenus le premier producteur d'or noir, avec 11,7 millions de barils par jour. Les réserves de pétrole sont pour l'heure nettement supérieures à la moyenne sur cinq ans. L'Opep, suivie de quelques autres Etats, a dès lors décidé, au 1er janvier, de réduire à nouveau la production (-1,2 million de barils par jour).Les deux trackers les plus populaires et liquides sur le pétrole brut ne sont plus disponibles en Europe. Il s'agit, pour le WTI, de l'United States Oil Fund (ticker USO) et pour le Brent, de l'United States Brent Oil Unit (ticker BNO). Ceux qui les détiennent encore en portefeuille peuvent bien sûr les conserver. Pour les autres, il existe des variantes, hélas moins liquides, sur les Bourses européennes. L'ETFS WTI Crude Oil ETF, qui s'échange sur Euronext Paris (ticker CRUDP, code ISIN GB00B15KXV33), réplique l'évolution du sous-indice Bloomberg WTI Crude Oil. Les frais de gestion annuels s'élèvent à 0,54 %. On le trouve également sur la Bourse allemande Xetra (ticker OD7F, code ISIN DE000A0KRJX4). Ces deux trackers sont émis par ETFS Commodity Securities. Pour le baril de Brent, nous suggérons l'ETFS Brent Crude 1M ETF, qui se négocie sur Euronext Paris (ticker OILBP, code ISIN GB00B0CTWC01) et sur le Xetra (ticker OESA, code ISIN DE000A0KRKM5). Dans les deux cas, le sous-jacent est l'indice ICE 1M Brent Oil Futures. A 0,49 %, la commission de gestion annuelle est légèrement inférieure à celle appliquée sur les trackers sur le WTI.