Coca-Cola a publié des résultats en ligne avec les prévisions, pour le quatrième trimestre. L'entreprise a réalisé un bénéfice net de 870 millions de dollars. Mais les perspectives émises ont déçu les investisseurs, comme en témoigne le dévissage de près de 10% du cours.
...

Coca-Cola a publié des résultats en ligne avec les prévisions, pour le quatrième trimestre. L'entreprise a réalisé un bénéfice net de 870 millions de dollars. Mais les perspectives émises ont déçu les investisseurs, comme en témoigne le dévissage de près de 10% du cours. C'est dommage, car en mai 2018, le marché avait renouvelé sa confiance dans l'entreprise. Le cours de l'action s'était hissé de 42 à 50 dollars. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'Initié de la Bourse a commencé à suivre (plus) activement Coca-Cola ce mois-là. Hélas le scénario tourne en boucle depuis de nombreuses années : les hausses et chutes de cours se succèdent. Après avoir pris connaissance des résultats annuels de l'entreprise, nous avons revu à la baisse notre conseil. Selon nous, la valeur sera digne d'intérêt lorsqu'elle vaudra moins de 40 dollars (lire ici notre récente analyse de Coca-Cola). Autour de ce prix se situe une zone de soutien. En achetant un call, nous pourrions d'ores et déjà miser sur un redressement du cours à partir de ce niveau. Mais vu le prix relativement élevé des options - le call août au prix d'exercice de 40 dollars, par exemple, coûte 6 dollars -, nous préférons émettre un put. Coca-Cola août 2019 au prix d'ex. de 43 USD,à 1,24 USDLe prix d'exercice de ce contrat est d'environ 5% inférieur au cours actuel de l'action. Selon nous, le cours reculera encore, mais il est possible qu'il bute contre le premier soutien, à 43 euros. Si tel était le cas, la valeur du contrat baisserait rapidement et la prime intégrale nous serait définitivement acquise. En effet, cette dernière n'intègre que de la valeur temps. En d'autres termes, la valeur intrinsèque de ce put est nulle. En revanche, si le cours de l'action Coca-Cola reculait bien plus (sous 43 dollars, donc), nous pourrions être contraints d'acheterles actions au prix unitaire de 43 dollars, qu'importe le cours à ce moment. En réalité, il faut déduire de ce prix la prime de 1,24 dollar perçue. Nous ne débourserions dès lors "que" 41,76 dollars par action, ou 7% de moins que le cours actuel. Les investisseurs plus agressifs peuvent émettre le put août au prix d'exercice de 45 dollars - cette option est "à la monnaie": son prix d'exercice égale le cours du sous-jacent. Une prime de deux dollars leur sera versée. Mais ils pourraient avoir à acheter les actions Coca-Cola dès le moindre recul du cours.