Même pour Umicore, l'ascension n'est pas infinie. A l'été 2018, l'investisseur déboursait 53 euros pour une action; le titre ne vaut plus aujourd'hui que 36 euros, soit 30% de moins.
...

Même pour Umicore, l'ascension n'est pas infinie. A l'été 2018, l'investisseur déboursait 53 euros pour une action; le titre ne vaut plus aujourd'hui que 36 euros, soit 30% de moins. Umicore a opéré une belle transformation ces dix dernières années, pour devenir le spécialiste de la technologie des matériaux. Une part importante de son chiffre d'affaires provient des technologies vertes (matériaux pour batteries rechargeables, catalyseurs, etc.) et du recyclage de métaux précieux, activité dont il est numéro 1 dans le monde. Le secteur des batteries rechargeables, des cellules photovoltaïques, des catalyseurs et du recyclage (les matières premières se raréfiant, le recyclage est toujours plus indispensable) recèle un potentiel de croissance énorme - y compris pour la concurrence. En attendant les résultats, le 8/2, nous proposons de miser à la hausse. C'est possible de deux manières: défensive (émission du put) et agressive (achat du call). au prix d'ex. de 36 EUR,à 4,60 EURNous préférons cette stratégie. Sans investissement direct, nous empocherons une prime de 4,60 euros. Si le cours évolue latéralement un temps, la valeur temps disparaîtra rapidement de la prime. Dans ce cas, de même que si le cours ne recule pas sensiblement ou, à fortiori, s'il augmente, nous serons gagnants. En cas de net repli, nous pourrions avoir à acheter des actions Umicore, au prix unitaire de 36 euros - en réalité, de 31,4 euros seulement, puisque nous avons perçu 4,60 euros. C'est environ 14% de moins que le cours actuel.au prix d'ex. de 38 EUR,à 2,40 EURMoyennant une prime de 2,40 euros, nous acterons un bénéfice dès que le cours dépassera 40 euros (+6% environ). La première résistance ne se trouve toutefois qu'aux alentours de 42 euros. Si le cours atteint ce niveau, notre call vaudra au moins 4 euros, soit un rendement de plus de 60%. En cas de repli, le titre disposera d'une zone de soutien à 33 euros à peu près. Si nous ne faisons rien, nous perdrons nos 2,40 euros. Mais ce ne sera pas le cas: si un repli vers 33 euros nous semble inévitable, nous roulerons le call - nous vendrons le contrat avant qu'il perde toute sa valeur et acquerrons un call dont l'échéance sera plus éloignée.Attention: le négoce d'options sur actions belges est généralement très réduit. Limitez dès lors vos ordres!