Nous avons déjà souligné les opportunités présentes dans le secteur de l'énergie dans notre Stratégie de la semaine dernière. On trouve, surtout sur les Bourses américaines, un énorme choix de trackers axés sur ce thème. Les différents émetteurs mettent parfois plusieurs trackers sur le marché, les indices sous-jacents se concentrant alors sur différents segments. Une grande majorité d'entre eux se limitent au secteur américain de l'énergie, d'autres se spécialisent dans l'upstream(exploration, production), le downstream (raffinage) ou les prestataires de services pour l'industrie du pétrole et du gaz.
...

Nous avons déjà souligné les opportunités présentes dans le secteur de l'énergie dans notre Stratégie de la semaine dernière. On trouve, surtout sur les Bourses américaines, un énorme choix de trackers axés sur ce thème. Les différents émetteurs mettent parfois plusieurs trackers sur le marché, les indices sous-jacents se concentrant alors sur différents segments. Une grande majorité d'entre eux se limitent au secteur américain de l'énergie, d'autres se spécialisent dans l'upstream(exploration, production), le downstream (raffinage) ou les prestataires de services pour l'industrie du pétrole et du gaz.Energy Select Sector SPDR FundTicker : XLEBourse : NYSE ArcaPremière cotation : décembre 1998Actifs en gestion : 15,03 milliards USDVolume moyen : 14,2 millionsPerformance depuis le 01/01/2016 : +17%Performance sur 12 mois : +12,9%Performance sur 3 ans : -6,3%% Frais annuels de gestion : 0,15%Nous ne pouvions pas ignorer ce tracker émis par State Street SPDR: c'est l'ETF le plus important et le plus liquide dans son genre. Ce tracker assorti du ticker XLE est sur le marché depuis près de 18ans et a actuellement plus de 15milliards USD en gestion. L'indice Energy Select Sector Index sous-jacent compte 38entreprises, toutes américaines. Bien entendu, de nombreux groupes énergétiques américains exploitent également des actifs en dehors du continent, ce qui confère à XLE une touche internationale. Les dix plus grandes positions représentent 67% de la valeur de l'indice sous-jacent. Celui-ci est large, avec non seulement des producteurs de pétrole et de gaz, mais aussi des fournisseurs de services. Les frais annuels de gestion sont très bas: 0,15%. Les 5 plus grandes positions individuelles sont, dans cet ordre:1. Exxon 2. Chevron3. Schlumberger4. Pioneer Natural Resources5. EOG GroupVanguard FTSE Energy ETFTicker : VDEBourse : NYSE ArcaPremière cotation : septembre 2004Actifs en gestion : 4,06 milliards USDVolume moyen : 282 000 Performance depuis le 01/01/2016 : +17,7%Performance sur 12 mois : +13,1%Performance sur 3 ans : -8,4% Frais annuels de gestion : 0,12%Le Vanguard Energy ETF (ticker : VDE) est également un poids lourd, avec plus de 4milliards USD en gestion. Les frais de gestion sont encore un peu plus bas que chez XLE, puisqu'ils se montent à 0,12%. Le tracker réplique la performance du MSCI US IMI Energy 25/50 Index. Avec 138entreprises, celui-ci est plus diversifié que l'indice utilisé par le XLE, même si les trois plus grandes positions sont identiques et les rendements très proches. L'indice se compose à 40% de groupes énergétiques intégrés (upstream et downstream), de 27% d'entreprises actives dans l'upstream et 8% de spécialistes du downstream. Le solde est constitué de prestataires de services pétroliers et d'entreprises de stockage ou de transport.Le top 5 se compose comme suit:1. Exxon2. Chevron3. Schlumberger4. Occidental Petroleum5. ConocoPhillipsiShares Global Energy ETFTicker : IXCBourse : NYSE ArcaPremière cotation : novembre 2001Actifs en gestion : 1,16 milliard USDVolume moyen : 180 000 Performance depuis le 01/01/2016 : +17,9%Performance sur 12 mois : +13,2%Performance sur 3 ans : -9,5% Frais annuels de gestion : 0,47%On trouve également des trackers qui répliquent des indices énergétiques globaux sur les Bourses américaines. C'est notamment le cas de cet ETF de la gamme iShares émise par BlackRock. La valeur sous-jacente est le S&P Global Energy Sector Index. Il compte 88membres et en dépit de ses prétentions internationales, 61% d'entre eux sont américains. Suivent l'Europe (23%), le Canada (8%), l'Asie et l'Amérique latine. Les frais de gestion, de 0,47%, sont cependant plus élevés que pour XLE et VDE.Le top 5 est en tout cas nettement plus international:1. Exxon2. Royal Dutch Shell3. Total4. Schlumberger5. BPNous ne voulons pas pour autant ignorer les trackers européens, dont l'assortiment est pourtant nettement moins fourni que celui de leurs pendants américains. Nous les analysons suivant l'indice sous-jacent sur lequel vous pouvez miser. MSCI World Energy Index (top 5)1. Exxon2. Chevron3. Royal Dutch shell4. BP5. SchlumbergerDeux ETF européens permettant d'investir dans le MSCI World Energy. L'ETF Amundi, code ISIN FR0010791145, est coté depuis septembre 2009 et facture des frais de gestion annuels de 0,35%. L'ETF concurrent de Lyxor, code ISIN LU0533032420, est sur le marché depuis août 2010, pour des frais légèrement plus élevés de 0,4%.MSCI Europe Energy Index (top 5)1. Shell2. Total3. BP4. ENI5. StatOilIl existe également des ETF qui répliquent le MSCI Europe Energy Index. L'ETF Amundi, code ISIN FR0010930644, a été lancé depuis septembre 2010, pour des frais annuels de gestion de 0,25%. L'ETF concurrent de SPDR, code ISIN IE00BKWQ0F09, est sur le marché depuis août 2012, ses frais annuels de gestion s'élèvent à 0,4%.Stoxx Europe 600 Oil&Gas (top 5)1. Total2. BP3. Shell4. ENI5. StatOilCet indice Stoxx Europe est très similaire au MSCI Europe Energy Index. Lyxor propose un ETF qui le reflète. Il s'agit du tracker assorti du code ISIN FR0010344960 qui est coté depuis octobre 2006 et limite les frais de gestion à 0,3% par an.