L'actualité récente autour de la Chine n'est pas à proprement parler joyeuse. La perception négative des marchés est également liée au krach du mois dernier d'un marché boursier chinois ayant connu précédemment une ascension trop rapide et trop soudaine. Les prix des matières premières ont également implosé. Au cours de la décennie écoulée, la Chine fut en effet le facteur de soutien de la hausse marquée de la demande de métaux (de base). Cette hausse substantielle s'est traduite par un bond des investissements. Or les prix des marchés sont déterminés par l'offre et la demande. Une offre en haus...