Deceuninck
...

Deceuninck En 2013, le producteur de profilés en PVC pour la construction a vu son chiffre d'affaires reculer de 3,7%, à 536,5 millions EUR, conséquence de la météo difficile mais aussi de l'impact négatif de plusieurs devises comme la lire turque, le dollar américain et le rouble russe. Son bénéfice net a cependant doublé de 4 millions EUR à 8,4 millions EUR grâce à une meilleure maîtrise des coûts opérationnels et du fonds de roulement, ainsi qu'à un résultat financier plus élevé. Deceuninck voudrait verser un dividende de 0,02 EUR par action. Le groupe ne se risque pas à des prévisions pour 2014. Techniquement, la tendance demeure haussière. A 2,03 EUR se trouve le premier soutien horizontal et à 2,43 EUR s'annonce une résistance. Fondamentalement, l'action est trop chère.Conseil: allégerRisque: moyenRating: 4CKBC Les résultats de la grande banque flamande ne sont pas convaincants à 100%. Au 4e trimestre 2013, son résultat a atterri dans le rouge à hauteur de 294 millions EUR. Sans les problèmes rencontrés en Irlande, le bénéfice net serait ressorti à 394 millions EUR. Sur l'ensemble de l'année 2013, le bénéfice net est passé de 612 millions EUR à 1,01 milliard EUR. Pour 2013, KBC ne versera pas de dividende mais pour 2014, le groupe espère pouvoir distribuer 2 EUR par action. En 2015, aucun dividende ne sera versé non plus. Jusqu'à nouvel ordre, la tendance de KBC demeure largement haussière. Une percée du double sommet à 46,20 EUR serait synonyme de nouvel achat technique. A 42 EUR se trouve le premier soutien.Conseil: conserverRisque: moyenRating: 3CPicanol Dans la perspective des chiffres annuels 2013, le cours du producteur belge de métiers à tisser et prestataire de services Picanol a atteint un nouveau sommet. Le marché anticipe manifestement de très bons chiffres ou peut-être déjà un renversement de tendance ? Techniquement, Picanol est très bien orienté car après la percée du précédent sommet à 27,80 EUR de septembre 2013, un nouveau signal de hausse important a été émis. A 27 EUR se trouve la première zone de soutien, suivie par un soutien horizontal plus important encore à 24 EUR. Tant que le cours de Picanol évolue au-delà, le potentiel de hausse à long terme reste inchangé.Conseil: digne d'achatRisque: moyenRating: 1CTransics Le spécialiste de la navigation a annoncé avoir trouvé un acheteur : Wabco, une société dans laquelle le superinvestisseur Warren Buffett détient une participation. Cette vente valorise Transics à 95,8 millions EUR ou 14,14 EUR par action. Plus tôt, le CEO Walter Mastelinck et un consortium étaient parvenus à racheter les parts de petits actionnaires à 7,50 EUR. Ce montant a ensuite été relevé à 9,50 EUR, un prix qui a convaincu plusieurs grands actionnaires. Mais ceux qui avaient participé à la première offre de 7,50 EUR n'ont pas reçu le complément de 2 EUR car la 2e opération a eu lieu plus d'un an après la première offre. Rappelons que Transics a été introduit en Bourse en 2007 au prix de 17,50 EUR.Conseil: vendreRisque: moyenRating: 5C