Ces métaux sont utilisés dans les convertisseurs catalytiques pour neutraliser les émissions nocives des moteurs diesel (platine) et à essence (palladium). L'industrie automobile représente près de 40% de la consommation mondiale de platine et 80% de la demande de palladium.
...

Ces métaux sont utilisés dans les convertisseurs catalytiques pour neutraliser les émissions nocives des moteurs diesel (platine) et à essence (palladium). L'industrie automobile représente près de 40% de la consommation mondiale de platine et 80% de la demande de palladium. L'once troy de platine, qui coûtait en février plus de 1.300 dollars, son niveau le plus élevé en sept ans, valait moins de 900 dollars mi-septembre. Depuis, le cours a gagné près de 10%. Ces deux dernières années, le marché mondial du platine était déficitaire. Il y a eu des ruptures dans la chaîne d'approvisionnement, notamment parce que la crise sanitaire a entraîné la fermeture de mines. Début 2021, le World Platinum Investment Council (WPIC) pronostiquait pour cette année un déficit d'offre de 158.000 onces troy... prévision qu'il a rapidement revue, pour annoncer d'abord un excédent de 190.000 onces troy, puis récemment, un excédent de 769.000 onces troy, sur un marché total de près de 8 millions d'onces troy. Et c'est ce que vit l'industrie automobile qui explique ces révisions. Au cours des derniers trimestres, des fabricants ont été contraints de réduire leurs objectifs de production en raison de la pénurie mondiale de semi-conducteurs. La consommation de bijoux en platine a beau se redresser, cette croissance ne compense pas le déclin de la consommation de platine dans le secteur automobile. Le WPIC prévoit également un excédent en 2022, lequel sera, à 637.000 onces troy, légèrement inférieur à celui de cette année. Mais il s'attend à ce que le marché soit de nouveau déficitaire à moyen terme. Le platine bénéficiera de la forte croissance des applications de l'hydrogène dans les transports et le stockage de l'énergie, entre autres. En outre, il est appelé à remplacer de plus en plus le palladium, avec lequel il est souvent interchangeable mais qui est près de deux fois plus cher.Le cours de l'once troy de palladium a atteint un sommet historique de 319 dollars en mai, avant de corriger de 40% sur les six derniers mois. Le marché des contrats à terme sur le palladium est illiquide et les spéculateurs avaient fait grimper le cours du métal à des niveaux insoutenables. Quand ce dernier a commencé à chuter, la porte de sortie était trop étroite. Les perspectives à long terme sont moins favorables pour le palladium que pour le platine - le moteur à combustion interne est censé vivre ses dernières années.