Les grands ETF américains reproduisant l'évolution d'un indice représentatif du secteur de la cybersécurité tels que IHAK (iShares), BUG (Global X) et HACK (ETFMG) ne sont plus accessibles aux investisseurs privés belges. Il en existe heureusement une variante européenne depuis février: le petit émetteur britannique Rize ETF propose l'ETF Rize Cyber Security and Data Privacy.
...

Les grands ETF américains reproduisant l'évolution d'un indice représentatif du secteur de la cybersécurité tels que IHAK (iShares), BUG (Global X) et HACK (ETFMG) ne sont plus accessibles aux investisseurs privés belges. Il en existe heureusement une variante européenne depuis février: le petit émetteur britannique Rize ETF propose l'ETF Rize Cyber Security and Data Privacy.Code ISIN: IE00BJXRZJ40Bourses: LSE, Milan, XetraCommission de gestion annuelle: 0,45%Parts en circulation: 5,4 millionsTicker sur le Xetra: RCRSCe tracker physique (il achète les actions du sous-jacent) gère près de 30 millions de dollars. Il s'échange sur trois marchés mais c'est sur le Xetra (Allemagne) qu'il est le plus intéressant pour les particuliers belges. La commission de gestion annuelle s'élève à 0,45% sur chacune des Bourses.Le sous-jacent est l'indice Foxberry Tematica Research Cybersecurity and Data Privacy. Celui-ci regroupe 50 actions d'entreprises actives dans le secteur de la cybersécurité. Les 5 positions principales SailPoint Technologies: 3,65%Crowdstrike Holdings: 3,16%Hennge K.K. (Japon): 3,07%Zscaler: 2,97%Varonis Systems: 2,93%C'est principalement la part de la cybersécurité dans le chiffre d'affaires total de chaque entreprise qui détermine leur pondération dans l'indice. Prenons Cisco. Le groupe réalise un chiffre d'affaires nominal élevé dans la cybersécurité, segment qui contribue cependant à hauteur de moins de 10% au chiffre d'affaires consolidé. C'est pourquoi le poids de Cisco dans l'indice s'élève à 1,07%. Nous y retrouvons les actions CheckPoint (2,31%), Palo Alto Networks (2,17%), Proofpoint (2,11%) et Fortinet (1,82%) (examinées ici).SailPoint Technologies, dont l'action y est le plus pondérée, est une entreprise spécialisée dans le contrôle d'identité sur les réseaux et dans les applications. Son chiffre d'affaires devrait atteindre 340 millions de dollars en 2020 (+18%, en un an). Zscaler est pour sa part spécialisé dans les logiciels de sécurité dans le cloud. Le groupe connaît une croissance explosive, mais son titre est encore plus cher que celui de CheckPoint, de Palo Alto, de Proofpoint ou de Fortinet.