On ne soulignera jamais assez l'importance d'un redressement synchronisé de l'économie mondiale en général, et des économies européennes en particulier. L'on peut presque affirmer avec certitude (parce que seuls manquent les chiffres du quatrième trimestre) que les 45 pays suivis par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) achèvent l'exercice 2017 sur des résultats orientés à la hausse, ce qui ne s'était plus produit depuis le début de la crise, en 2008. Les injections massives de liquidités par les Banques centrales pendant de nombreuses années ont donc porté leurs fr...