Au premier trimestre, la croissance du chiffre d'affaires (29%) de LVMH en glissement annuel a certes été moins importante qu'en 2021 (44%), mais 2020 avait été une mauvaise année (lire également cette récente analyse). A en juger par le recul de 10% du cours de l'action sur les trois premiers mois de 2022, tous les investisseurs ne sont pas convaincus que le géant du lux...

Au premier trimestre, la croissance du chiffre d'affaires (29%) de LVMH en glissement annuel a certes été moins importante qu'en 2021 (44%), mais 2020 avait été une mauvaise année (lire également cette récente analyse). A en juger par le recul de 10% du cours de l'action sur les trois premiers mois de 2022, tous les investisseurs ne sont pas convaincus que le géant du luxe va continuer de les surprendre positivement. Malgré la correction, l'action n'est toujours pas bon marché. Cela dit, c'est celle d'une entreprise de grande qualité. Elle vaut aujourd'hui 185% de plus qu'il y a 5 ans et 475% de plus qu'il y a 10 ans. Et si elle vaut aujourd'hui 10% de moins que début 2022, cela ne nous inquiète pas: nous y voyons surtout une occasion de l'acquérir.LVMH septembre 2022au prix d'ex. de 670 EURà 65,71 EURCette approche est défensive. Qui émet ce put percevra une prime de (100 x 65,71 euros) 6.571 euros - vous lisez bien. Ce montant est élevé en raison du sentiment actuellement négatif (craintes découlant notamment du ralentissement des ventes en Chine), à notre estime injustifié, à l'égard de LVMH. La prime correspond à près de 10% du prix d'exercice. Elle sera définitivement acquise si le cours de l'action dépasse 670 euros; il ne doit gagner que 4,5% pour atteindre ce niveau. Si le cours venait à baisser, l'émetteur du put achèterait les actions au prix de (670 - 65,71) 604,29 euros. Dans un cas comme dans l'autre, il gardera le sourire.LVMH décembre 2022au prix d'ex. de 700 EURà 29,34 EURLa prime de ce contrat ne contient pour l'heure que de la valeur temps. Qui achète ce call achète le droit d'acquérir des actions LVMH à 700 euros, alors qu'elles se négocient 10% moins cher en Bourse. L'analyse technique révèle une résistance autour de 740 euros; si le cours de l'action grimpe jusque-là, l'option aura une valeur intrinsèque de 40 euros.