Nous avons intégré le Market Vectors Gold Miners ETF (ticker GDX) à notre portefeuille modèle. C'est ce tracker sur mines d'or que nous vous présentons ici dans le détail.
...

Nous avons intégré le Market Vectors Gold Miners ETF (ticker GDX) à notre portefeuille modèle. C'est ce tracker sur mines d'or que nous vous présentons ici dans le détail.Principales caractéristiques Market Vectors Gold Miners ETFTicker : GDXCode ISIN: US57060U1007Performance depuis le 01/01/2015:+24,5%Rendement sur 12 mois: -6%Rendement sur 3 ans: -58,8%Actif sous gestion: 7,1 milliards USDVolume journalier moyen: 65 millionsFrais annuels de gestion: 0,53%Ces dernières années, les actions de mines d'or n'ont pas été les investissements les plus profitables. Dans le sillage du métal jaune, leur cours n'a cessé de baisser entre 2012 et 2014. La contraction des revenus consécutive à la baisse du prix de l'or a fait fondre les marges bénéficiaires comme neige au soleil. Simultanément, les producteurs ont été contraints d'acter de lourdes dépréciations sur les réserves, mais aussi sur la valeur comptable de certains actifs et projets en cours. Résultat : de nombreux groupes de mines d'or ont plongé dans le rouge. Le sentiment a atteint un plancher à la fin de l'an dernier et les indices de mines d'or sont retombés à leur plus bas niveau en plus de 10 ans. Mais après le récent rebond de l'or, les actions minières montrent également quelques signes de vie.Seul un nombre limité de groupes de mines d'or disposent de plusieurs mines opérationnelles et peuvent se targuer d'une certaine diversification géographique. La grande majorité d'entre eux sont de petites et moyennes capitalisations, avec un ou tout au plus quelques actifs opérationnels concentrés dans une région. Il faut encore y ajouter les entreprises d'exploration, qui ne produisent pas la moindre once, mais se contentent de rechercher des filons dans l'espoir de se faire racheter par un plus gros poisson lorsqu'elles pourront présenter des réserves prouvées.Nombreux risques Pour les investisseurs, le secteur des mines d'or présente de nombreux risques. Des contrecoups opérationnels ou des problèmes d'autorisation peuvent semer la confusion dans un modèle d'affaires. Une diversification peut apporter une solution, et c'est exactement ce que nous faisons en intégrant le Market Vectors Gold Miners Index dans le portefeuille modèle. Ce tracker d'or est émis par le spécialiste des ETF Van Eck Global, qui propose un assortiment fourni dans de nombreux secteurs avec la ligne de produits Market Vectors. Le Gold Miners ETF coté sur le NYSE Arca depuis mai 2006 dépasse les autres trackers sur mines d'or, tant en termes de patrimoine géré que de liquidité. Actuellement, il affiche 7,1 milliards USD sous gestion. C'est près de trois fois plus que son poursuivant direct, le Market Vectors Junior Gold Miners ETF du même émetteur. On recense 327,6 millions de parts de GDX en circulation, dont la majeure partie est placée auprès d'actionnaires institutionnels. Ces trois derniers mois, 65 millions de titres ont été négociés par jour en moyenne. Il existe également des options sur le GDX qui peuvent être utilisées en guise de variantes aux produits à effet de levier. NYSE Arca Gold Miners IndexLes trackers ont été développés pour refléter l'évolution du cours d'une valeur sous-jacente. Dans le cas du GDX, il s'agit d'un indice, plus précisément le NYSE Arca Gold Miners Index. Celui-ci existe depuis octobre 2004 et est rééquilibré chaque trimestre. Des actions peuvent donc en être exclues, et d'autres y être ajoutées. Actuellement, l'indice compte 37 entreprises. Il s'agit d'un indice pondéré selon la capitalisation, ce qui signifie que les entreprises qui présentent la valeur de marché la plus élevée y ont également un poids plus important - mais pas nécessairement les groupes des mines d'or qui affichent la production ou les réserves les plus élevées.Plusieurs conditions en matière de liquidités et de valeur boursière doivent être remplies pour pouvoir figurer dans l'indice. Ainsi le volume de transactions journalier moyen doit-il au moins atteindre 50.000 titres, pour une valeur d'au moins 1 million USD. Le plancher en matière de valeur boursière est fixé à 750 millions USD. Ce dernier critère entraîne une forte sous-représentation des plus petites entreprises de mines d'or. Ceux qui préfèrent cette catégorie peuvent se tourner vers le Market Vectors Junior Gold Miners ETF évoqué plus haut. Top 10 (27 janvier):Goldcorp10,6%Barrick Gold8,1%Newmont Mining6,7%Randgold Resources5,4%Newcrest Mining5,15%Agnico-Eagle Mines5,1%Franco-Nevada4,77%Silver Wheaton4,77%Royal Gold4,23%Anglogold Ashanti4,08%De nombreux noms connus figurent dans le top 10, qui représente près de 59% de l'indice. Celui-ci comprend à la fois de "purs" producteurs d'or, des producteurs mixtes d'or et d'argent, et des entreprises de royalties et de streaming. Les grandes capitalisations, d'une valeur boursière de plus de 5 milliards USD, y sont les plus nombreuses (51%). Elles sont suivies par les capitalisations moyennes, qui s'échelonnent entre 1 et 5 milliards USD (41%). En raison de la limite fixée à 750 millions USD, le groupe des capitalisations inférieures à 1 milliard USD est de loin le plus restreint (8%). Les entreprises dont le siège est établi au Canada pèsent 58,8% de l'indice, suivies par les Etats-Unis (12,7%) et l'Afrique du Sud (10,5%). Toutefois, l'établissement du siège principal et la cotation en Bourse sont peu significatifs des endroits où se trouvent les actifs opérationnels. Les grands groupes miniers, surtout, sont actifs sur plusieurs continents. Comme la plupart des actions canadiennes sont achetées sur les Bourses américaines, l'indice présente une exposition à l'USD de 85%. Les actions du Market Vectors Gold Miners Index se négocient actuellement à 0,9 fois la valeur comptable.