C'est peut-être une maigre consolation, mais ceux qui sont déjà rentrés de vacances ont pu constater que les marchés internationaux n'avaient pas basculé. La correction crainte depuis longtemps n'est pas intervenue. La seule valeur en baisse de l'été est le dollar américain. Ce qui explique que les investisseurs ne soient pas plus souriants qu'en début d'été. Leurs investissements en dollar (y compris les actions) ont pour la plupart perdu en valeur, et l'euro renforcé a saboté le redressement des Bourses européennes.
...