La semaine dernière, le baril de pétrole brut a atteint son plus haut niveau en trois mois. Le Brent a doublé depuis son plancher et pour la variante américaine West Texas Intermediate (WTI), la hausse atteint 150%. Très peu de fondamentaux peuvent actuellement justifier une nouvelle hausse des prix. La reprise de la demande est très fragile et les limites de production sont de plus en plus difficiles à mettre en oeuvre.
...

La semaine dernière, le baril de pétrole brut a atteint son plus haut niveau en trois mois. Le Brent a doublé depuis son plancher et pour la variante américaine West Texas Intermediate (WTI), la hausse atteint 150%. Très peu de fondamentaux peuvent actuellement justifier une nouvelle hausse des prix. La reprise de la demande est très fragile et les limites de production sont de plus en plus difficiles à mettre en oeuvre.La débâcle du US Oil Fund en avril - le prix du contrat à terme de mai a plongé sous zéro - a mis les investisseurs en alerte. Lorsque la courbe des prix des contrats à terme est très raide (avec donc de nettes différences de prix entre les différentes échéances), les cours des produits dérivés peuvent fluctuer fortement. Le calme est depuis revenu sur les marchés et la courbe des prix s'est aplanie. L'on peut donc envisager des trackers (inversés). Attention toutefois, ces produits ne peuvent être conservés longtemps en portefeuille, car la courbe des prix des contrats à terme peut évoluer rapidement. L'émetteur WisdomTree propose des trackers inversés sur les marchés européens du pétrole. Le WisdomTree WTI Crude Oil 1x Daily Short vise à obtenir chaque jour le rendement inverse du sous-indice Bloomberg WTI Crude Oil. Il s'agit d'un tracker synthétique qui n'investit pas dans des contrats à terme, mais couvre les risques via des swaps. Les frais de gestion annuels s'élèvent à 0,98%. Le tracker est coté à Londres sous le ticker SOIL, en dollar; une variante en euro est cotée sur Xetra, en Allemagne, sous le ticker 9GA7. La liquidité est largement suffisante dans les deux cas. Une autre variante, le WisdomTree Brent Crude 1x Daily Short, réplique la performance inverse du sous-indice Bloomberg Brent Oil; il est coté à la Bourse de Londres en dollar sous le ticker SBRT. La version en euro, moins liquide, est cotée sous le même ticker à la Bourse de Milan.Une alternative aux trackers consiste à investir directement dans des contrats à terme via les turbos. Les contrats les plus proches sont celui de juillet pour le WTI et celui d'août pour le Brent. Société Générale propose des turbos ayant le WTI et le Brent comme actifs sous-jacents. L'écart (spread) entre le cours acheteur et le cours vendeur s'élève à 0,01 euro dans les deux cas. Chez BNP Paribas Markets, le contrat à terme de septembre est le sous-jacent à la fois pour le Brent et le WTI.