KBC a en effet enregistré de très bons résultats en 2021, les actionnaires ont eu droit à un super-dividende, et ses prévisions pour 2022 sont encourageantes. Le flux de nouvelles inquiétantes (pression inflationniste, crise en Ukraine...) aurait-il fait de l'ombre à ses annonces? Ajoutons qu'une hausse des taux d'intérêt est généralement perçue comme positive pour les valeurs financières. L'act...

KBC a en effet enregistré de très bons résultats en 2021, les actionnaires ont eu droit à un super-dividende, et ses prévisions pour 2022 sont encourageantes. Le flux de nouvelles inquiétantes (pression inflationniste, crise en Ukraine...) aurait-il fait de l'ombre à ses annonces? Ajoutons qu'une hausse des taux d'intérêt est généralement perçue comme positive pour les valeurs financières. L'action pourrait donc réagir avec retard aux informations publiées.Notre construction consiste en l'achat d'actions KBC pour environ la moitié du budget que nous comptions y allouer. Achat que financera partiellement le produit d'un call émis. Nous émettrons en sus, avec l'autre moitié du budget, un put: ce contrat rapportera lui aussi de l'argent, mais à ne pas dépenser trop vite, car il servira si le put émis est exercé. 1) Achat de 100 actions KBC à 77 EUR2) Emission du call KBC septembreau prix d'ex. de 82 EURà 3,45 EUR3) Emission du put KBC décembreau prix d'ex. de 75 EURà 6,30 EURNous acquérons 100 actions KBC pour (100 x 77) 7.700 euros. Pour avoir émis le call et le put, nous percevons [(3,45 + 6,30) x 100] 975 euros. Si le cours de l'action se hisse au-delà de 82 euros, nous devrons livrer nos actions à 82 euros l'unité. Le gain sera alors de (82 - 77) 5 euros par action. En outre, la prime (3,45 euros) du call nous sera acquise. Soit un gain total de [(5 + 3,45 euros) x 100] 845 euros. De surcroît, si le cours de l'action ne baisse pas d'ici la fin décembre, la prime de l'option put (6,30 euros) nous sera elle aussi acquise. Le rendement s'élèverait à 20%.En cas de baisse du cours de l'action, le call serait sans valeur et nous empocherions la prime de 3,45 euros. Le put émis se doterait d'une valeur intrinsèque et nous devrions acheter les actions à 75 euros l'unité. Mais, compte tenu de la prime perçue (6,30 euros), nous ne débourserions que 68,7 euros par action. Soit un prix moyen, pour les 200 actions KBC, de 72,85 euros. Un bon prix, vous en conviendrez.