Cette année, l'action Greenyard a brillé sur Euronext Bruxelles, en affichant une hausse de quelque 50%. Sur douze mois, l'augmentation ressort même à 75%. Le refinancement à succès de décembre 2016 y a avant tout contribué. Chaque année, Greenyard économise 15 millions d'euros de charges d'intérêts depuis le remboursement anticipé d'une coûteuse obligation convertible d'Univeg (285 millions d'euros). L'entreprise a aussi pu renouveler ses facilités de crédit et a émis une nouvelle obligation convertible quinquennale pour 125 millions d'euros au prix de...