Le marché a appris le 31 janvier que Perseus Mining avait racheté les 15,1% d'actions Orca Gold détenues par Resolute Mining, au prix de 0,448 dollar canadien l'action (17 millions CAD). Perseus avait également obtenu une facilité de crédit de 5 millions de dollars américains (USD) jusqu'au 30 juin, pour pouvoir éventuellement faire offre sur le reste. Dès le 27 février, il a proposé 0,56 action Perseus par action Orca Gold, soit, sur la base de 1,74 doll...

Le marché a appris le 31 janvier que Perseus Mining avait racheté les 15,1% d'actions Orca Gold détenues par Resolute Mining, au prix de 0,448 dollar canadien l'action (17 millions CAD). Perseus avait également obtenu une facilité de crédit de 5 millions de dollars américains (USD) jusqu'au 30 juin, pour pouvoir éventuellement faire offre sur le reste. Dès le 27 février, il a proposé 0,56 action Perseus par action Orca Gold, soit, sur la base de 1,74 dollar australien par action Perseus à la date de l'annonce, un montant de 0,896 CAD par action Orca, ou encore une prime de 62,9%, ce qui est inattendu. La valeur de l'offre s'est appréciée depuis, à 0,96 CAD. Le conseil d'administration et les principaux actionnaires (37% des titres) soutiennent la proposition. Le vote aura lieu fin mai. A l'issue de la transaction, les actionnaires d'Orca détiendraient 9,1% de Perseus. Financièrement sain (trésorerie nette de 162 millions USD fin 2021), celui-ci possède trois mines en Afrique, qui produisent ensemble 500.000 onces troy d'or pour un coût de 950 dollars l'once à peine. Il distribue depuis fin 2021 un dividende dont le rendement s'élève à 1% l'an. Le projet Block 14 d'Orca Gold (Soudan) produira 167.000 onces d'or en moyenne pendant 13,6 ans, dont 228.000 onces pendant les sept premières années, pour un coût de 751 dollars l'once; Perseus a les moyens techniques et financiers de le mettre en production. La décision finale sera arrêtée à la mi-2023. Le potentiel de découverte d'autres réserves d'or est par ailleurs élevé. Perseus est manifestement séduit par Montage Gold, dont Orca détient 31,5%. Koné Gold, le projet de Montage le plus avancé, est voisin d'une mine de Perseus en Côte d'Ivoire. Nous abaissons la note à conserver (2C). Bien qu'il n'existe actuellement aucun indice en ce sens, une surenchère extérieure ne peut être exclue, c'est pourquoi nous conserverions au moins une position partielle. L'action Orca Gold évolue désormais comme le titre Perseus, qui se porte bien et devrait rester au minimum aussi performant que ses concurrents. Nous vendrions en revanche dès le démarrage de l'offre, sans doute début juin, pour échapper à un éventuel précompte mobilier. Vu les circonstances, la proposition, qui permet de dégager une plus-value, nous satisfait.