Les prix du minerai de fer sont encore dans une spirale négative, ce qui est évidemment une mauvaise nouvelle pour le groupe brésilien Vale (9,45 USD), le plus grand producteur de minerai de fer au monde. Récemment, les prix ont baissé au plus faible niveau des cinq dernières années. La cause est la croissance plus lente de la Chine, le principal marché de débouchés du minerai de fer. Tout comme ses principaux concurrents, Vale tente de compenser la faiblesse des prix par un accroissement de la production. La baisse du real brésilien (BRL) face au dollar américain (USD), qui devrait être normale, est cependant une arme à double tranchant pour Vale parce que la quasi-totalité des dettes est libellée en USD. Il n'est...