Les investisseurs connaissent de plus en plus de valeurs brésiliennes. A ce club sélect appartient certainement Vale (13,24 USD), le plus grand producteur de minerai de fer au monde. Pourtant, les résultats du groupe au terme du 1er trimestre ont été mal accueillis : le chiffre d'affaires (CA) s'est tassé de 11%, à 9,5 milliards USD, alors que le bénéfice net a reflué de 19%, à 2,52 milliards USD. Bien que Vale soit resté rentable, ces deux chiffres sont finalement inférieurs aux prévisions des analystes, ce qui a ramené son cours au plus bas niveau des 5 dernières années. Outre le minerai de fer, qui représente 72% du CA du groupe, Vale compte aussi parmi les principaux producteurs ...