L'entreprise comme l'action Unilever ont une image un peu " rétro ". L'action belgo-néerlandaise évolue depuis plusieurs années déjà au gré des vagues boursières. Fin février dernier pourtant, un " vieux briscard " a tenté de changer la donne : le multimilliardaire Warren Buffett. Lui et son ami Jorge Paulo Lemann ont jeté un pavé dans la marre en offrant, par l'intermédiaire de Kraft Heinz, 143 milliards de dollars pour racheter le fabricant de la fame...

L'entreprise comme l'action Unilever ont une image un peu " rétro ". L'action belgo-néerlandaise évolue depuis plusieurs années déjà au gré des vagues boursières. Fin février dernier pourtant, un " vieux briscard " a tenté de changer la donne : le multimilliardaire Warren Buffett. Lui et son ami Jorge Paulo Lemann ont jeté un pavé dans la marre en offrant, par l'intermédiaire de Kraft Heinz, 143 milliards de dollars pour racheter le fabricant de la fameuse glace Magnum. L'offre a été rejetée mais elle a fait quelques remous au sein de la direction d'Unilever et de ses fervents actionnaires.Aussitôt après l'offre de Kraft, le cours d'Unilever avait rebondi de 13%. Et alors que tout le monde s'attendait à ce qu'elle reperde cette avance, l'action affiche même 21% de plus qu'il y a un mois. Si le CEO Paul Polman parvient à tenir ses promesses, sabre dans les coûts, ferme les divisions moins rentables et présente des chiffres plus solides, l'action pourrait poursuivre cette ascension. Émission d'un put Unilever sept. 2017 au prix d'exercice de 48 EUR à 4,51 EURNous optons pour une stratégie à la hausse sans investissement, et émettons le put septembre 2017 au prix d'exercice de 48 euros. Nous empochons dans ce cadre 4,51 euros. C'est une prime généreuse contre l'obligation d'acheter les actions Unilever à 48 euros. Si le cours d'Unilever continue d'augmenter comme nous le prévoyons, vous réalisez un rendement de 10% par rapport à ce cours. En cas de repli du cours sous 48 euros, vous devrez acheter les titres et paierez alors 48 euros moins la prime reçue de 4,51 euros, soit 43,49 euros.Achat d'un call Unilever déc. 2017 au prix d'exercice de 50 EUR à 1,33 EURSi vous estimez que 451 euros (4,51 euros x 100) par contrat ne sont pas assez, vous pouvez aussi acheter un call. Le call décembre 50 euros, par exemple, ne coûte que 1,33 euro. Ce contrat est encore quelque peu "out the money" (prix d'exercice supérieur au cours actuel). Le cours de l'action doit progresser d'environ 7% avant que ce call se voie attribuer une valeur intrinsèque. Mais nous pensons que le call prendra pas mal de valeur si le cours de l'action Unilever continue de monter. La plus-value potentielle est illimitée. Nous avons jusqu'au 15 décembre pour attendre que cela se produise.