L'entreprise comme l'action Unilever ont une image un peu " rétro ". L'action belgo-néerlandaise évolue depuis plusieurs années déjà au gré des vagues boursières. Fin février dernier pourtant, un " vieux briscard " a tenté de changer la donne : le multimilliardaire Warren Buffett. Lui et son ami Jorge Paulo Lemann ont jeté un pavé dans la marre en offrant, par l'intermédiaire de Kraft Heinz, 143 milliards de dollars pour racheter le fabricant de la fame...