Certes, le bénéfice net adapté de Total a baissé de 37%, mais c'est tout de même nettement mieux que les autres producteurs pétroliers. En tant qu'acteur intégré, Total a pu tirer profit de la hausse des marges dans la pétrochimie, même si elles sont de 25% inférieures à leur niveau maximum de l'an dernier. Le groupe français a réduit son budget d'investissements à 18 - 19milliards USD par an, contre plus de 25milliards USD ces dernières années. Cela devrait bénéficier aux cash-flows, essentiels pour que le groupe puisse verser son dividende royal. L'an dernier, les cash-flow...

Certes, le bénéfice net adapté de Total a baissé de 37%, mais c'est tout de même nettement mieux que les autres producteurs pétroliers. En tant qu'acteur intégré, Total a pu tirer profit de la hausse des marges dans la pétrochimie, même si elles sont de 25% inférieures à leur niveau maximum de l'an dernier. Le groupe français a réduit son budget d'investissements à 18 - 19milliards USD par an, contre plus de 25milliards USD ces dernières années. Cela devrait bénéficier aux cash-flows, essentiels pour que le groupe puisse verser son dividende royal. L'an dernier, les cash-flows n'ont hélas pas suffi pour couvrir les investissements et le dividende. À terme, le prix du pétrole doit continuer d'augmenter pour que Total ne soit pas contraint de réduire le dividende. Le groupe ne reste pas les bras croisés: récemment, il a racheté le groupe énergétique belge Lampiris et l'entreprise française Saft Groupe, un producteur de batteries pour usage industriel. À un rapport cours/bénéfice attendu de 16 pour cette année et un rendement de dividende brut de 5,5%, nous pensons que le cours de Total peut prendre de la hauteur à terme.Spread haussier défensifAchat call juin '17 38 @ 5,15 EURÉmission call juin '17 42 @ 3,05 EURPour le call juin 2017 au prix d'exercice de 38, un contrat d'une échéance de près d'une année complète, comptez 515EUR. Vous en récupérez plus de la moitié par l'émission simultanée du call42 ayant la même échéance et qui affiche une prime de 305EUR. Votre mise _ qui correspond aussi à votre perte maximale _ s'élève donc à 210EUR (515 - 305). Votre break-even se trouve à 40,10EUR, soit 2,5% sous le cours actuel. Si le cours de Total se trouve au moins à 42EUR à l'échéance, vous empocherez la plus-value maximale de 190EUR ou près du double de votre mise. Pour y arriver, le cours de l'action doit progresser de seulement 2%.Spread haussier plus agressifAchat call juin '17 40 @ 4,05 EURÉmission call juin '17 46 @ 1,60 EURVous investissez 245EUR (405 - 160), car vous payez 405EUR pour l'achat du call juin 2017 au prix d'exercice de 40, alors que vous percevez 160EUR pour l'émission du call46 ayant la même échéance. À l'échéance, vous n'actez ni gain ni perte en cas de cours à 42,45EUR, soit 3% de plus que le cours actuel de Total. En cas de cours supérieur, vous êtes en positif, et si le niveau de 46EUR est atteint, vous empochez la plus-value maximale de 355EUR ou 145% de plus que votre mise. Pour cela, le cours de l'action Total doit progresser de 11%.Émission putÉmission put juin '17 40 @ 4,85 EURL'émission d'un put (découvert) est probablement la meilleure stratégie, à la condition de ne pas voir trop loin. Vous percevez en effet 485EUR pour l'émission du put juin 2017 au prix d'exercice de 40. Ce qui suggère que vous êtes à l'abri à l'échéance tant que le cours est supérieur à 35,15EUR. En d'autres termes, vous disposez d'une marge à la baisse de 14%.