Ces derniers mois, le cours du géant pétrolier français Total (52,36 EUR) a opéré un mouvement de rattrapage, qui l'a amené à dépasser sa limite psychologique importante à 50 EUR. Cela ne signifie pas encore que la hausse de cours est terminée, cependant. Les investisseurs ont en effet redécouvert cette action à dividende stable, un atout majeur en cette période de taux particulièrement faibles et de quête de rendement. Pour autant, cette valeur, dont le C/B attendu s'élève à 10 et le rendement brut atteint 4,5%, peut difficilement être qualifiée de chère. Par ailleurs, lors de la présentation des chiffres du 1er trimestre, la direction a laissé entendre qu'une augmentation du dividende figurait parmi les possibilités. D'ici à 2...

Ces derniers mois, le cours du géant pétrolier français Total (52,36 EUR) a opéré un mouvement de rattrapage, qui l'a amené à dépasser sa limite psychologique importante à 50 EUR. Cela ne signifie pas encore que la hausse de cours est terminée, cependant. Les investisseurs ont en effet redécouvert cette action à dividende stable, un atout majeur en cette période de taux particulièrement faibles et de quête de rendement. Pour autant, cette valeur, dont le C/B attendu s'élève à 10 et le rendement brut atteint 4,5%, peut difficilement être qualifiée de chère. Par ailleurs, lors de la présentation des chiffres du 1er trimestre, la direction a laissé entendre qu'une augmentation du dividende figurait parmi les possibilités. D'ici à 2017, Total table sur une production de 3 millions de barils quotidiens, contre 2,3 millions de barils aujourd'hui. Qui plus est, le groupe pense que le cours du pétrole fluctuera de manière structurelle autour de 100 USD le baril, ce qui contredit les précédentes projections. Pour des options sur Total, Euronext Paris est "the place to be". Hélas, aucun prix n'est affiché pour les séries les plus longues venant à échéance en décembre 2018. Le choix est cependant suffisamment vaste; nous préférons pour notre part les séries à échéance décembre 2015. Spread haussier défensifAchat call déc '15 44 @ 9,15 EUREmission call déc '15 56 @ 2,55 EURLe spread haussier défensif est toujours une formule à envisager lorsque l'on mise sur une hausse de la valeur sous-jacente. Pour l'achat du call décembre 2015 au prix d'exercice de 44, vous dépensez 915 EUR pour un contrat standard de 100 titres, alors que vous récupérez 255 EUR par l'émission simultanée du call 56 ayant la même échéance. Votre mise s'élève donc à 660 EUR (915 - 255) et vous ne pouvez pas perdre davantage que ce montant. Vous ne perdez la totalité de votre mise qu'en cas de cours inférieur à 44 EUR. Votre break-even, c'est-à-dire le niveau auquel vous n'actez ni gain ni perte, se situe à 50,60 EUR, soit quelques pour cent sous le cours actuel. Dans le meilleur des cas, le cours de Total se hisse à 56 EUR et vous empochez la plus-value maximale de 540 EUR, ou 82% de plus que la mise. Pour cela, une hausse de 7% de l'action Total suffit. Ce scénario est parfaitement réaliste.Emission putEmission put déc '15 48 @ 3,90 EURL'une de nos combinaisons défensives favorites demeure l'émission d'un put à découvert. Une condition importante est que vous disposiez des fonds pour acheter éventuellement les titres ou que vous réagissiez rapidement si le cours ne prend pas l'orientation souhaitée. Pour l'émission du put décembre 2015 au prix d'exercice de 48, vous percevez la prime généreuse de 390 EUR. Cela signifie qu'en fin de compte, vous n'êtes en perte qu'en cas de cours inférieur à 44,10 EUR, ce qui suppose que vous disposez d'une marge à la baisse de 16%. Une alternative intéressante consiste à émettre le put juin 2015 au prix d'exercice de 52, qui rapporte 4,60 EUR.TurboAchat call déc '15 56 @ 2,55 EUREmission put déc '15 44 @ 2,40 EURAvec ce turbo, vous pouvez engranger un généreux bénéfice si le cours de Total prend de la hauteur à terme, alors que votre risque est considérablement inférieur à celui associé à l'achat direct des titres. L'achat du précédent call décembre 2015 au prix d'exercice de 56 coûte 255 EUR, alors que vous récupérez 240 EUR par l'émission simultanée du put 44 ayant la même échéance. Votre mise s'élève donc à 15 EUR (255-240). A partir de 56,15 EUR, vous êtes en bénéfice et celui-ci n'est pas plafonné. Ce n'est que dans l'hypothèse où le cours de Total glisse sous 44 EUR que vous accusez une perte. Votre marge à la baisse est de 16%.