Juste avant l'été, nous vous avions conseillé de réagir à la hausse du prix du pétrole brut en achetant des options sur la valeur pétrolière française Total, l'une des meilleures entreprises du secteur. Total est en effet un acteur intégré qui souffrait moins de la baisse des cours pétroliers que ses pairs et profitait de l'amélioration des marges de raffinage. Le groupe verse aussi un dividende "confortable". Il a cependant réduit son budget d'investissement. À l'heure d'écrire ces lignes, le cours de Total s'élevait à 41,01EUR. Il a déjà progressé à 42,50EUR. Ces derniers jours, les géants pétroliers ont été mis à rude épreuve car pour la première fois depuis longtemps,...

Juste avant l'été, nous vous avions conseillé de réagir à la hausse du prix du pétrole brut en achetant des options sur la valeur pétrolière française Total, l'une des meilleures entreprises du secteur. Total est en effet un acteur intégré qui souffrait moins de la baisse des cours pétroliers que ses pairs et profitait de l'amélioration des marges de raffinage. Le groupe verse aussi un dividende "confortable". Il a cependant réduit son budget d'investissement. À l'heure d'écrire ces lignes, le cours de Total s'élevait à 41,01EUR. Il a déjà progressé à 42,50EUR. Ces derniers jours, les géants pétroliers ont été mis à rude épreuve car pour la première fois depuis longtemps, il semblerait que l'OPEP s'apprête à réduire son offre de pétrole. Bien que les analystes, cyniques, n'y voient qu'un effet d'annonce, le prix du baril de Brent en mer du Nord a progressé au-delà des 50USD. Si cette évolution se poursuit, Total devrait voir son cours prendre de la hauteur. Nous analysons donc les stratégies considérées au trimestre précédent.Spread haussier défensifVous avez acheté call juin '17 38 @ 5,15 EURVous avez émis call juin '17 42 @ 3,05 EURCe spread haussier n'a pas beaucoup évolué. La valeur du call juin 2017 au prix d'exercice de 38 a progressé légèrement, à 560EUR, alors que la prime du call juin 2017 émis au prix d'exercice de 42 a augmenté de manière marginale, à 310EUR. Si vous clôturez cette combinaison maintenant, vous actez un bénéfice de 40EUR (560 - 515 + 305 - 310). Ce qui nous semble trop modeste. Clôturer cette position a donc peu de sens. Mieux vaut conserver ce spread haussier.Spread haussier plus agressifVous avez acheté call juin '17 40 @ 4,05 EURVous avez émis call juin '17 46 @ 1,60 EURIci aussi, malgré la légère hausse de cours de Total, peu de choses ont changé. La prime du call juin 2017 acheté au prix d'exercice de 40 a progressé de manière marginale à 425EUR, alors que la prime du call émis ayant la même échéance et un strike46 a légèrement diminué, à 145EUR. Si vous clôturez, votre plus-value s'élève à peine à 35EUR (425 - 405 + 160 - 145). C'est beaucoup trop peu. C'est pourquoi nous vous conseillons de conserver et d'attendre une nouvelle hausse de Total pour espérer engranger une confortable plus-value.Émission putVous avez émis le put juin '17 40 @ 4,85 EURL'émission de ce put (découvert) était jusqu'ici la stratégie la plus rentable. Actuellement, vous pouvez racheter ce put émis à 315EUR. Le cas échéant, vous actez un bénéfice de 170EUR (485 - 315). Dans ce cas aussi, nous vous conseillons cependant de ne rien faire et de laisser la prime s'extraire du cours. Tant que le cours de Total reste supérieur à 40EUR, tout va bien.Nouvelle stratégie : émission putÉmission put juin '17 42 @ 4,10 EURL'émission d'un put (découvert) demeure la stratégie la plus rentable. Elle suppose en effet que vous receviez de l'argent pour un fait qui peut se produire, mais qui ne se produira pas nécessairement. La prime de 410EUR engrangée pour un contrat standard de 100 explique qu'en définitive (à l'échéance), vous n'accusiez de perte qu'en cas de cours inférieur à 37,90EUR. Vous disposez donc d'une marge à la baisse de 11% sur la base du cours actuel. Évidemment, l'émission des puts découverts doit rester limitée, car vous risqueriez d'en subir les conséquences de manière exponentielle en cas de baisse inattendue du cours de Total.