Le secteur pharma fait beaucoup parler de lui en ce moment. L'offre de reprise de Pfizer sur AstraZeneca est l'une des raisons. Chez ThromboGenics également, nous anticipons une acquisition. Le groupe français Sanofi (77,15 EUR) est cependant d'un autre calibre. En raison de l'euro vigoureux, les résultats du 1er trimestre de cette année furent légèrement décevants. Plus important cependant, Sanofi est parvenu à confirmer le retournement de tendance du chiffre d'affaires (CA) qui s'était amorcé au dernier trimestre de l'an dernier. Qui plus est, les plateformes de croissance se sont encore mieux comportées et certaines ont même présenté une croissance à deux chiffres. Sanofi dispose pour l'heure d'un intéres...

Le secteur pharma fait beaucoup parler de lui en ce moment. L'offre de reprise de Pfizer sur AstraZeneca est l'une des raisons. Chez ThromboGenics également, nous anticipons une acquisition. Le groupe français Sanofi (77,15 EUR) est cependant d'un autre calibre. En raison de l'euro vigoureux, les résultats du 1er trimestre de cette année furent légèrement décevants. Plus important cependant, Sanofi est parvenu à confirmer le retournement de tendance du chiffre d'affaires (CA) qui s'était amorcé au dernier trimestre de l'an dernier. Qui plus est, les plateformes de croissance se sont encore mieux comportées et certaines ont même présenté une croissance à deux chiffres. Sanofi dispose pour l'heure d'un intéressant pipeline. Les résultats de l'étude de phase III de Toujeo, contre la fièvre des marais, ont répondu aux attentes. Une approbation est donc très probable. En outre, le groupe prévoit pour cette année d'annoncer pas moins de neuf résultats supplémentaires de phase II. Au cours actuel, le titre capitalise 14,5 fois le bénéfice escompté pour 2014, ce qui n'est pas cher, à plus forte raison parce que le groupe français est proche d'une nouvelle phase de croissance. A moyen terme, nous prévoyons donc une hausse de cours. Des combinaisons d'options ciblées vous permettront de miser sur ce scénario. Pour des options sur Sanofi, vous pouvez vous tourner vers Euronext Paris ou la Bourse américaine. Sur Euronext, les options les plus longues (jusqu'en décembre 2018) ne changent pas de mains, c'est pourquoi nous leur préférons celles qui viennent à échéance en juin 2015 et ont donc une échéance d'un peu plus d'un an.Spread haussier défensifAchat call juin '15 72 @ 7,60 EUREmission call juin '15 80 @ 3,90 EURCe spread haussier défensif est peu risqué car vous n'y investissez que 370 EUR. L'achat du call juin 2015 au prix d'exercice de 72 coûte 760 EUR, mais l'émission du call juin 2015 au prix d'exercice de 80 vous permet de récupérer 390 EUR. Si le cours de Sanofi s'échange à l'échéance à 75,90 EUR, 2% sous le cours actuel, vous n'actez ni gain ni perte. Sous 72 EUR, vous perdez la totalité de votre mise, mais en cas de cours supérieur à 75,90 EUR, votre bénéfice augmente rapidement. Idéalement, le cours doit se hisser à au moins 80 EUR. Cette hausse de 4% par rapport au cours actuel produit à l'échéance un bénéfice de 430 EUR sur votre mise de 370 EUR, soit plus du double.Spread haussier plus agressifAchat call juin '15 80 @ 3,90 EUREmission call juin '15 88 @ 1,75 EURDans la mesure où le nombre de séries d'options est limité, vous n'avez pas beaucoup de choix. Ce spread haussier plus agressif se compose de l'achat du call juin 2015 au prix d'exercice de 80 décrit dans le premier exemple. En parallèle, vous émettez le call 88 ayant la même échéance. Cette vente vous rapporte 175 EUR et réduit votre mise à 215 EUR (390 - 175). Pour réaliser une plus-value, il faut que le cours de Sanofi s'échange à l'échéance à au moins 82,15 EUR (+6%), où se situe le break-even. En cas de cours plus élevé encore, vous êtes en bénéfice, et si le cours atteint 88 EUR, vous empochez la plus-value maximale de 585 EUR, soit 272% de plus que votre mise. Pour cela, une hausse du cours de l'action Sanofi de 14% est nécessaire.Emission put Emission put juin '15 72 @ 6,30 EURPour l'émission du put juin 2015 au prix d'exercice de 72, vous percevez une prime de 630 EUR, ce qui suppose que vous payiez les actions 65,70 EUR dans l'hypothèse où vous devez les acheter. Vous disposez en d'autres termes d'une marge à la baisse de 15%, ce qui est acceptable.