Le groupe canadien Sandstorm Gold (4,22USD) est une société de royalties et de streaming aurifère qui tente de marcher dans les traces de son grand frère Franco-Nevada, même s'il n'a pour l'heure que l'envergure qu'avait lui-même Franco-Nevada il y a neuf ans. Il y a donc encore du chemin à parcourir. Pour l'année en cours, le groupe table sur une production comprise entre 40.000 en 50.000onces d'équivalent or. D'ici 2020, ce chiffre devrait se hisser à 65.000onces, alors que l'EBITDA devrait doubler à 60millions USD. Sandstorm ne reste pas les bras croisés; en octobre 2015, il a conclu un accord avec Yamana Gol...

Le groupe canadien Sandstorm Gold (4,22USD) est une société de royalties et de streaming aurifère qui tente de marcher dans les traces de son grand frère Franco-Nevada, même s'il n'a pour l'heure que l'envergure qu'avait lui-même Franco-Nevada il y a neuf ans. Il y a donc encore du chemin à parcourir. Pour l'année en cours, le groupe table sur une production comprise entre 40.000 en 50.000onces d'équivalent or. D'ici 2020, ce chiffre devrait se hisser à 65.000onces, alors que l'EBITDA devrait doubler à 60millions USD. Sandstorm ne reste pas les bras croisés; en octobre 2015, il a conclu un accord avec Yamana Gold, le plus important de son histoire. Sur les 24mois écoulés, Sandstorm Gold a investi pas moins de 300millions USD, portant le nombre d'actifs en production de 13 à 19, le nombre d'actifs en développement de 4 à 23 et le nombre d'actifs à un stade avancé de l'exploration de 7 à 22. Le groupe a encore une facilité de crédit ouverte de 66millions USD. Du fait du caractère prévisible des cash-flows, les actionnaires peuvent commencer à espérer un premier versement de dividende. La valorisation de Sandstorm Gold est, à juste titre, nettement inférieure à celle de Franco-Nevada (10,8fois le rapport entre la valeur d'entreprise et l'EBITDA pour celle-ci, contre 26,5 pour celle-là). L'action offre un potentiel pour l'investisseur de long terme. Travaillez avec des limites car les spreads sont élevés.Achat call déc 3 @ 1,50 USDÉmission call déc 5 @ 0,55 USDCe spread haussier défensif offre un potentiel si le cours de l'action Sandstorm se redresse. Pour le call décembre au prix d'exercice de 3, vous déboursez 150USD, alors que vous percevez 55USD pour l'émission du call décembre au prix d'exercice de 5. Votre mise totalise donc 95USD (150 - 55) et c'est aussi votre perte maximale. Un calcul rapide vous apprendra que si le cours Sandstorm se hisse au moins à 5USD à l'échéance (le 3evendredi de décembre 2016), vous engrangerez une plus-value de 105USD, soit un peu plus que le double de votre mise. Cela ne semble pas impossible, car il suffit pour cela que le cours progresse de 18%.Émission put déc 4 @ 0,65 USDLes primes associées aux puts sont encore élevées, conséquence de la volatilité récente du prix de l'or. Vous percevez 65USD pour l'émission du put décembre au prix d'exercice de 4. Cela signifie que vous n'accusez de perte que sous 3,35USD, soit une marge à la baisse de près de 21%. Si le cours de l'action est supérieur à 4USD à l'échéance, la prime est à vous. Achat call déc 5 @ 0,55 USDÉmission put déc 4 @ 0,65 USDCe turbo peut sembler risqué mais il n'est pas plus dangereux que l'achat direct des actions, pour lesquelles vous dépensez actuellement 4,22USD. Vous avez de bonnes chances de plus-value si le cours de Sandstorm Gold dépasse 5USD. Vous affectez la prime reçue pour l'émission du put décembre au prix d'exercice de 4 (65 USD) à l'achat du call décembre au prix d'exercice de 5 (55USD). Sous 3,90USD, vous accusez une perte, alors qu'au-delà de 5USD, votre plus-value s'accroît sensiblement. Ce bénéfice n'est du reste pas plafonné.