Le cours du producteur américain de charbon Peabody Energy (3,38 USD) cherche des niveaux de cours toujours plus faibles, ce qui est une conséquence directe de la baisse du prix du charbon pour la production d'électricité (thermal coal), résultant elle-même de la faiblesse de prix du gaz naturel, plus écologique, alors que l'utilisation du charbon pour la production d'acier (metallurgical coal) diminue. En 2014, la Chine a même importé moins de charbon que l'année précédente. Peabody Energy, le plus grand producteur de charbon américain, est actif dans les deux segments, ce qui procure au groupe un avantage concurrentiel. Plusieurs concurrents de Peabody ont déjà fait faillite ou sont en mauvaise p...

Le cours du producteur américain de charbon Peabody Energy (3,38 USD) cherche des niveaux de cours toujours plus faibles, ce qui est une conséquence directe de la baisse du prix du charbon pour la production d'électricité (thermal coal), résultant elle-même de la faiblesse de prix du gaz naturel, plus écologique, alors que l'utilisation du charbon pour la production d'acier (metallurgical coal) diminue. En 2014, la Chine a même importé moins de charbon que l'année précédente. Peabody Energy, le plus grand producteur de charbon américain, est actif dans les deux segments, ce qui procure au groupe un avantage concurrentiel. Plusieurs concurrents de Peabody ont déjà fait faillite ou sont en mauvaise posture. Peabody Energy lui-même a dû encaisser un important repli de cours mais le groupe se porte légèrement mieux. Peabody a accusé une perte pour le 6e trimestre consécutif mais la société compte réaliser d'ici à 2017 pour 685 millions USD de réductions de coûts. Bien que Peabody ait une dette de long terme de 6,3 milliards USD, il ne doit pas procéder à d'importants remboursements dans les trois prochaines années. Les prix du charbon doivent cependant se reprendre pour que Peabody puisse renouer avec la rentabilité. A un cours/valeur comptable de 0,45 et en tenant compte des réserves de charbons et de la valeur des terrains, Peabody semble très bon marché. Le titre demeure cependant risqué et la probabilité d'une augmentation de capital est très réelle. Si la tendance change, vous pouvez cependant espérer de juteux bénéfices à l'aide d'options.Spread haussier défensifAchat call jan '16 1,50 @ 1,75 USDEmission call jan '16 3,50 @ 0,55 USDLa base de ce spread haussier se compose de l'achat du call janvier 2016 au prix d'exercice de 1,50, un contrat qui coûte 175 USD. En émettant simultanément le call 3,50 ayant la même échéance, vous récupérez 55 USD. Votre mise, qui correspond à votre perte maximale, s'élève donc à 120 USD (175 - 55). Si le cours de Peabody est inférieur à 1,50 à l'échéance, vous perdez la totalité de votre mise. Le break-even se trouve à 2,70 USD, mais si le cours de Peabody se hisse au moins à 3,50 USD, vous empochez la plus-value maximale de 80 USD, soit 67% de plus que votre mise. Une hausse de cours de 8% est suffisante pour y parvenir.TurboAchat call jan '16 4 @ 0,40 USDEmission put jan '16 2,50 @ 0,40 USDL'avantage de ce turbo est que vous n'y investissez pas un centime alors que le risque est inférieur à celui de l'achat direct d'actions. Pour l'émission du put janvier 2016 au prix d'exercice de 2,50, vous percevez une prime de 40 USD en échange de l'engagement de ramasser éventuellement les titres au prix de 2,50 USD. L'achat du call janvier 2016 au prix d'exercice de 4 coûte également 40 USD, ce qui suppose que vous êtes quitte. Si Peabody fait faillite, vous perdez 2,50 USD mais son cours s'élève actuellement à 3,24 USD. Si le cours est supérieur à 4 USD à l'échéance, vous empocherez une plus-value et l'avantage est que celle-ci n'est pas plafonnée.Emission putEmission put jan '16 2,50 @ 0,40 USDPour Peabody Energy également, les audacieux peuvent émettre un put (découvert) à la condition de noter qu'en cas de faillite, ils peuvent perdre 2,10 USD par action. C'est effectivement un risque à courir, car vous percevez 40 USD pour le put janvier 2016 au prix d'exercice de 2,50, ce qui signifie que votre risque totalise 210 USD (250 - 40). Si le cours de Peabody Energy est supérieur à 2,50 USD à l'échéance, vous aurez totalement gagné la prime perçue.