Le groupe a développé une stratégie reposant sur deux piliers : tout d'abord, la société mise sur la niche des pneus spécialisés pour l'aéronautique et les machines agricoles, notamment. Ensuite, elle compte profiter pleinement de l'essor des marchés émergents. L'an dernier, 32% de son chiffre d'affaires provenait de ces régions et d'ici 2020, Michelin espère porter cette contribution à 40%. Au niveau des fondamentaux, qui se traduisent par un C/B attendu de 9 et un cours/chiffre d'affaires de 0,6, l'action Michelin ne semble pas chère, d'autant que récemment, les prévisions de bénéfice pour 2013 ont été revues à la hausse. Compte tenu de ces perspectives enviables, le titre peut fai...

Le groupe a développé une stratégie reposant sur deux piliers : tout d'abord, la société mise sur la niche des pneus spécialisés pour l'aéronautique et les machines agricoles, notamment. Ensuite, elle compte profiter pleinement de l'essor des marchés émergents. L'an dernier, 32% de son chiffre d'affaires provenait de ces régions et d'ici 2020, Michelin espère porter cette contribution à 40%. Au niveau des fondamentaux, qui se traduisent par un C/B attendu de 9 et un cours/chiffre d'affaires de 0,6, l'action Michelin ne semble pas chère, d'autant que récemment, les prévisions de bénéfice pour 2013 ont été revues à la hausse. Compte tenu de ces perspectives enviables, le titre peut faire l'objet d'une construction d'options ciblées. Rendez-vous pour ce faire sur Euronext Paris, mais les échanges ne sont pas très nombreux, ce qui explique que les spreads soient relativement élevés. Il vaut mieux, dès lors, travailler avec des ordres (journaliers) à limite. Notre préférence va aux séries qui viennent à échéance en septembre 2014 et ont une durée de près d'un an.Spread haussierAchat call sep '14 64 @ 16,55 EUREmission call sep '14 80 @ 6,80 EURCe spread haussier prévoit d'abord l'achat du call septembre au prix d'exercice de 64, un contrat largement in-the-money qui comporte peu de valeur d'attente. Cet achat vous permet d'acheter 100 actions Michelin à 64 EUR jusqu'à l'échéance. Nous avons souvent précisé que l'émission était la clef du succès des options. C'est pourquoi on conseillera d'émettre (vendre) en parallèle le call 80 ayant la même échéance. Bien que ce contrat ne soit pas in-the-money, la prime produite s'élève à 680 EUR. Votre mise - qui correspond à votre perte maximale - est ainsi réduite à 975 EUR (1655 - 680). Vous ne gagnerez pas des fortunes avec cette combinaison, mais le cours de Michelin doit augmenter de moins de 3% pour que vous obteniez le gain maximal de 625 EUR à l'échéance, soit 64% de plus que votre mise. Si le cours de l'action Michelin termine sa course à 73,75 EUR, vous aurez récupéré votre mise. En cas de cours supérieur, vous serez en positif.Spread haussier plus agressifAchat call sep '14 76 @ 8,70 EUREmission call sep '14 88 @ 3,90 EURCe spread haussier plus agressif recèle également un potentiel, à la condition que le cours de Michelin progresse un peu plus nettement. Le call septembre 2014 au prix d'exercice de 76 exige un investissement de 870 EUR pour un contrat standard de 100 titres, mais vous récupérez aussitôt 390 EUR par l'émission (= vente) du call septembre au prix d'exercice de 88. Ce qui réduit votre mise à 480 EUR (870 - 390). Un rapide calcul nous apprend que cette combinaison se traduit par un bénéfice à l'échéance en cas de cours supérieur à 80,80 EUR. Ce qui implique une hausse du titre sous-jacent de moins de 3%, parfaitement faisable autrement dit.Emission putEmission put sep '14 76 @ 8,35 EURLes primes pour l'émission de puts semblent intéressantes. On peut certainement considérer l'émission du put septembre 2014 au prix d'exercice de 76, associée à une prime de 835 EUR. Autrement dit, vous payez l'action 67,65 EUR dans l'hypothèse où vous y êtes contraint par l'acquéreur de ce contrat. Vous disposez donc d'une marge à la baisse de 16%. Plus défensive encore, l'émission du put septembre 2014 au prix d'exercice de 72 (prime 6,45 EUR) ou même 64 (prime de 3,65 EUR). Vous ne serez en perte que si le cours baisse sous 65,55 ou 60,35 EUR respectivement