Les investisseurs courent certains risques lorsqu'ils n'achètent qu'une seule action de mine aurifère. Une seule déconvenue peut compromettre le modèle d'affaires et se traduire par une importante baisse de cours. Comme dans de nombreux domaines, il est dès lors préférable de diversifier les risques, ce qui est possible dans le secteur aurifère avec, notamment, le tracker sur l'or Market Vectors Gold Miners Index (19,36 USD: ticker GDX), qui a été lancé par la société spécialisée Van Eck Global. Depuis 2006, le tracker est coté en Bourse américaine et il a l'avantage d'être bien plus liquide que d'autres trackers de mines aurifères. Actuellement, le tracker a 7,5 milliards USD sous gestion, et son objectif est de répliquer le...

Les investisseurs courent certains risques lorsqu'ils n'achètent qu'une seule action de mine aurifère. Une seule déconvenue peut compromettre le modèle d'affaires et se traduire par une importante baisse de cours. Comme dans de nombreux domaines, il est dès lors préférable de diversifier les risques, ce qui est possible dans le secteur aurifère avec, notamment, le tracker sur l'or Market Vectors Gold Miners Index (19,36 USD: ticker GDX), qui a été lancé par la société spécialisée Van Eck Global. Depuis 2006, le tracker est coté en Bourse américaine et il a l'avantage d'être bien plus liquide que d'autres trackers de mines aurifères. Actuellement, le tracker a 7,5 milliards USD sous gestion, et son objectif est de répliquer le plus fidèlement possible l'indice NYSE Arca Gold Miners. Parmi les principales positions figurent Goldcorp, Barrack Mines, Newmont Mining, Newcrest Mining, Silver Wheaton et Anglogold Ashanti, pour n'en citer que quelques-unes. A court terme, nous pensons que le cours de l'or et donc également les cours des actions de mines aurifères évolueront au gré des relèvements de taux de la Federal Reserve américaine. Plus le relèvement des taux sera lent et graduel, plus la probabilité est grande que le cours de l'or augmente. Nous préférons les séries d'options arrivant à échéance en janvier 2016 car l'open interest est le plus élevé. Travaillez avec des limites dans tous les cas.Spread haussier défensifAchat call jan '16 17 @ 3,60 USDEmission call jan '16 20 @ 2,05 USDLa mise de départ est limitée alors que le potentiel de gain à l'échéance est important à condition que le cours de ce tracker progresse légèrement. L'achat du call janvier 2016 au prix d'exercice de 17 exige un investissement de 360 USD pour un contrat standard de 100 titres. Par la vente simultanée du call janvier 2016 au prix d'exercice de 20, qui est at-the-money, vous réduisez votre mise de 205 USD, ce qui suppose que vous injectiez 155 USD (360 - 205) nets dans ce spread haussier. Si le cours de GDX est inférieur à 17 USD à l'échéance, vous perdez la totalité de votre mise. A un cours de 18,55 USD, vous êtes quitte. En cas de cours plus élevé, vous empochez une plus-value, plafonnée toutefois à 20 USD. Si ce niveau est atteint, votre plus-value totalise 145 USD, soit 94% de plus que votre mise. Pour cela, une hausse de la valeur sous-jacente d'à peine 3% suffit. Emission putEmission put jan '16 18 @ 1,70 USDL'émission du put janvier 2016 au prix d'exercice de 18 est associée à une prime considérable de 170 USD car les cours des mines aurifères ont été très volatils ces derniers mois. En définitive, vous n'accusez de perte que si le cours du tracker sur l'or baisse sous 16,30 USD; votre marge à la baisse est donc de 16%. Si le cours du tracker termine sa course au-delà des 18 USD (marge de 7%), la prime reçue est à vous.TurboAchat call jan '16 21 @ 1,65 USDEmission put jan '16 18 @ 1,70 USDMoyennant un plus grand risque - similaire à celui que l'on court en achetant directement des actions - et à condition que le montage soit judicieux, le potentiel de gain est plus élevé. Par l'émission (vente) du put janvier 2016 au prix d'exercice de 18, vous percevez une prime de 170 USD que vous utilisez pour l'achat du call janvier 2016 au prix d'exercice de 21, lequel coûte 165 USD. Vous conservez donc encore 5 USD (170 - 165). En cas de cours inférieur à 17,95 USD, vous accusez une perte. Jusqu'à 21 USD, vous êtes dans un " no man's land ", mais si le tracker s'échange à plus de 21 USD à l'échéance, vous êtes en gain, et l'avantage est que celui-ci n'est pas plafonné. Le tracker doit cependant se hisser de 8% pour que cela soit le cas.