Le producteur allemand d'engrais et de sel K+S (18,19EUR) a lancé un avertissement sur bénéfice important la semaine dernière. Au 2etrimestre, son bénéfice opérationnel a reculé de 179millions EUR à 10millions EUR. Le chiffre d'affaires a reculé de 20,4%, à 1,1milliard EUR. Le bénéfice net s'est heureusement mieux tenu, se repliant de 25,4%, à 147,9millions EUR, et par action, le groupe a produit 0,77EUR. Les investisseurs ne s'attendaient pas à de si mauvais chiffres et en conséquence, le cours de l'action a reculé de 10%. Ce repli de bénéfice est imputable à trois facteurs. L'hiver clément en Amérique du Nord a provoqué le recul de la demande de sel d'épandage. Actuellement, K+S est affecté par les r...

Le producteur allemand d'engrais et de sel K+S (18,19EUR) a lancé un avertissement sur bénéfice important la semaine dernière. Au 2etrimestre, son bénéfice opérationnel a reculé de 179millions EUR à 10millions EUR. Le chiffre d'affaires a reculé de 20,4%, à 1,1milliard EUR. Le bénéfice net s'est heureusement mieux tenu, se repliant de 25,4%, à 147,9millions EUR, et par action, le groupe a produit 0,77EUR. Les investisseurs ne s'attendaient pas à de si mauvais chiffres et en conséquence, le cours de l'action a reculé de 10%. Ce repli de bénéfice est imputable à trois facteurs. L'hiver clément en Amérique du Nord a provoqué le recul de la demande de sel d'épandage. Actuellement, K+S est affecté par les replis de prix des engrais qui ont évidemment une incidence sur la rentabilité de la division Potasse. Troisième élément: en Allemagne, K+S rencontre des difficultés au niveau des autorisations environnementales pour les eaux usées. Une importante autorisation qui venait à échéance en novembre 2015 n'a été prolongée que temporairement et s'est traduite par des limitations de production. Les prix des engrais sont en outre en baisse depuis 2013 depuis l'éclatement du cartel Belarusian Potash Co. Les deux parties pourraient tenter à nouveau de se rapprocher, à en croire la rumeur. La suroffre actuelle d'engrais est accentuée par les récoltes records qui se traduisent par de faibles prix agricoles. Tôt ou tard, cette tendance devra prendre fin. Les perspectives positives pour la potasse à long terme, couplées à la position enviable du groupe dans le segment du sel et au repli important du cours de l'action, nous incitent à prévoir un redressement de cours à moyen terme.Spread haussier défensifAchat call mars '17 16 @ 3,40 EURÉmission call mars '17 20 @ 1,50 EURVous investissez 190 EUR dans ce spread haussier, et si le cours progresse seulement légèrement, vous pouvez doubler cette mise à l'échéance. Le call mars 2017 au prix d'exercice de 16 coûte 340EUR, alors que vous récupérez 150EUR par l'émission du call 20 ayant la même échéance. Cela représente une mise de 190EUR (340 - 150) et c'est aussi votre perte maximale, qui représente quelque 10% de la valeur d'une action K+S. Si le cours est inférieur à 16EUR à l'échéance, vous perdez la totalité de votre mise. À 17,90EUR, vous n'actez ni gain ni perte, mais si le cours de 20EUR est dépassé, votre plus-value sera maximale (210EUR). Pour atteindre ce niveau, le cours de K+S doit progresser de 10%.Spread haussier plus agressifAchat call mars '17 19 @ 1,85 EURÉmission call mars '17 22 @ 1,00 EURVous investissez dans ce spread haussier plus agressif la somme de 85EUR (185 - 100), car le call mars 2017 acheté au prix d'exercice de 19 coûte 185EUR, alors que vous percevez 100EUR pour l'émission (= vente) du call mars 2017 au prix d'exercice de 22. Votre break-even se situe à 19,85EUR, soit 9% de plus que le cours actuel de K+S. En cas de cours plus élevé encore, vous obtenez un bénéfice, et à partir de 22EUR, vous enregistrez la plus-value maximale de 215EUR, soit 252% de plus que votre mise. Pour cela, le cours de K+S doit progresser de 21%.Émission putÉmission put mars '17 18 @ 2,15 EURLorsque le cours d'une action a beaucoup baissé et que, selon vous, elle reprendra la voie de la hausse, l'émission d'un put à découvert est une stratégie intéressante. Vous recevez 215EUR pour l'émission du put mars 2017 au prix d'exercice de 18. Vous n'accusez de perte à l'échéance qu'en cas de cours inférieur à 15,85EUR. Vous disposez donc d'une marge de sécurité de 13%.