Les cours de nombreuses mines aurifères ont reculé en 2015. Le groupe canadien Goldcorp (10,48 USD) n'a pas été épargné. Il n'est pas le premier à en avoir souffert, car jusqu'à récemment, cette mine aurifère avait la plus grande capitalisation boursière au monde. Goldcorp a dix mines opérationnelles, outre six projets de promotion immobilière, et tous les projets et mines se trouvent sur le continent américain, ce qui est un avantage parce que seule une petite production provient de régions politiquement instables. Après trois trimestres en 2015, la production du groupe totalisait 2,55 millions d'onces, ce qui représente une augmentation de 29% par rapport à la même période en 201...

Les cours de nombreuses mines aurifères ont reculé en 2015. Le groupe canadien Goldcorp (10,48 USD) n'a pas été épargné. Il n'est pas le premier à en avoir souffert, car jusqu'à récemment, cette mine aurifère avait la plus grande capitalisation boursière au monde. Goldcorp a dix mines opérationnelles, outre six projets de promotion immobilière, et tous les projets et mines se trouvent sur le continent américain, ce qui est un avantage parce que seule une petite production provient de régions politiquement instables. Après trois trimestres en 2015, la production du groupe totalisait 2,55 millions d'onces, ce qui représente une augmentation de 29% par rapport à la même période en 2014. Cela suppose que Goldcorp dispose d'un profil de croissance unique comparé à d'autres géants du secteur qui accusent un recul de leur production aurifère et doivent vendre ces actifs pour réduire leurs dettes. Pour l'ensemble de l'exercice 2015, la production aurifère de Goldcorp est estimée entre 3,3 et 3,6 millions d'onces, comparé aux 2,87 millions d'onces en 2014. Un autre avantage de Goldcorp est le coût relativement faible de son extraction d'or. Cet atout du groupe, ainsi que sa concentration géographique et son profil de croissance expliquent que l'action affiche une prime par rapport à ses pairs. À seulement 0,6 fois la valeur comptable, l'action est bon marché actuellement. Nous tablons sur une hausse des cours, à la fois du métal jaune et des cours des mines d'or, et vous pouvez espérer un rendement sur des combinaisons sur options ciblées.Spread haussier défensifAchat call jan '17 8 @ 3,35 USDEmission call jan '17 13 @ 1,30 USDPour l'achat du call janvier 2017 au prix d'exercice de 8, comptez 335 USD, alors que l'émission (= vente) du call 13 associé à la même échéance rapporte une prime de 130 USD. Votre mise totalise donc 205 USD (335 - 130). Vous ne pouvez pas perdre plus que ce montant. Ce n'est que si le cours de Goldcorp est inférieur à 8 USD à l'échéance que vous perdez votre mise. Votre break-even (ni gain, ni perte) se situe à 10,05 USD, soit 4% de moins que le cours actuel. Vous tablez sur une hausse de cours et si celui de Goldcorp s'élève au moins à 13 USD à l'échéance, vous obtenez le gain maximal de 295 USD, soit 144% de plus que votre mise. Pour cela, l'action doit progresser de 24%, mais les fluctuations peuvent être rapides dans ce secteur.Emission putEmission put jan '17 10 @ 1,90 USDLes primes des options put sont plus que satisfaisantes. Pour l'émission du put janvier 2017 au prix d'exercice de 10, vous empochez une prime de 190 USD qui se compose exclusivement de valeur d'attente. Vous n'accusez de perte qu'en cas de cours à 8,10 USD. Vous disposez en d'autres termes d'une marge à la baisse de 23% par rapport au cours actuel.TurboAchat call jan '17 13 @ 1,30 USDEmission put jan '17 10 @ 1,90 USD Avec ce turbo, vous prenez moins de risques qu'avec l'achat direct d'actions. Pourtant le levier est intéressant si le cours de Goldcorp augmente, et vous avez une année devant vous pour cela. L'achat du call janvier 2017 au prix d'exercice de 13 coûte 130 USD, alors que vous récupérez 190 USD par l'émission du put janvier 2017 au prix d'exercice de 10. Initialement, vous produisez donc 60 USD (190 - 130) sur ce turbo. Entre 9,40 et 13 USD, il ne se passe rien. Sous 9,40 USD, vous êtes en perte, tandis qu'au-delà de 13 USD, vous enregistrez une plus-value, laquelle n'est pas plafonnée.