Le groupe canadien de royalties et de streaming Franco Nevada (ticker FNV; 42,5 USD) a un impressionnant track record. Tant en période favorable que pendant les creux, l'action surperforme à la fois le cours de l'or et les autres actions minières grâce à son modèle d'affaires unique. L'an dernier, le groupe a réalisé pour 1,5 milliard USD de nouvelles transactions. L'un des points forts de son modèle d'affaires est que les transactions débouchent toujours sur une prolongation de la durée de vie ou une extension des réserves. Une intéressante transaction a été conclue en 2014 avec Lundin Mining portant sur la prod...

Le groupe canadien de royalties et de streaming Franco Nevada (ticker FNV; 42,5 USD) a un impressionnant track record. Tant en période favorable que pendant les creux, l'action surperforme à la fois le cours de l'or et les autres actions minières grâce à son modèle d'affaires unique. L'an dernier, le groupe a réalisé pour 1,5 milliard USD de nouvelles transactions. L'un des points forts de son modèle d'affaires est que les transactions débouchent toujours sur une prolongation de la durée de vie ou une extension des réserves. Une intéressante transaction a été conclue en 2014 avec Lundin Mining portant sur la production d'or et d'argent de la mine Candelaria au Chili. Entre 2016 et 2019, le groupe va débourser seulement 7,5 millions USD de plus pour que 26% supplémentaires en soient livrés. Franco Nevada a utilisé pour la première fois une facilité de crédit dans le cadre d'un autre accord avec Teck Resources, et le groupe a encore plus de 800 millions USD disponibles pour de nouveaux accords. Actuellement, Franco Nevada compte 46 actifs, qui ont représenté, sur les neuf premiers mois de 2015, un surcroît de production de 26,5%. Compte tenu de la baisse des prix des métaux précieux, le chiffre d'affaires a progressé de seulement 0,9%, à 322,3 millions USD, alors que le bénéfice net récurrent a reculé de 37,8%, à 65,2 millions USD. Par action, le groupe a gagné 0,42 USD. Avec des options, vous pouvez profiter avec un effet de levier du redressement du cours de l'action et des cours de l'or et de l'argent. Les séries les plus longues, qui expirent en juillet, sont peu liquides. C'est pourquoi nous leur préférons les séries venant à échéance en avril.Spread haussier défensifAchat call avr 40 @ 6,35 USDEmission call avr 50 @ 1,70 USDCe spread haussier peut doubler votre mise à condition que le cours de Franco Nevada progresse de 11%. L'achat du call avril au prix d'exercice de 40 coûte 635 USD, alors que l'émission du call avril 50 fournit une prime de 170 USD. Votre mise totalise donc 465 USD (635 - 170), et vous ne pouvez pas perdre davantage. Votre break-even se trouve à 44,65 USD, juste en dessous du cours actuel. Si le cours de FNV s'élève au moins à 50 USD à l'échéance, vous obtenez le bénéfice maximal de 535 USD, soit plus du double de votre mise.Emission put Emission put avr 40 @ 1,70 USDL'émission du put avril au prix d'exercice de 40 produit la prime confortable de 170 USD, alors que vous n'accusez de perte qu'en cas de cours sous 38,30 USD. Vous disposez en d'autres termes d'une marge à la baisse de 15%. Si FNV s'échange à l'échéance à plus de 40 USD, la prime est à vous.TurboAchat call avr 50 @ 1,70 USDEmission put avr 40 @ 1,70 USDLa prime pour l'achat du call avril au prix d'exercice de 50 et l'émission (vente) du put avril 40 sont presque équivalentes. La mise de départ est donc nulle. En cas de cours supérieur à 50, vous dégagez un bénéfice, et celui-ci n'est pas plafonné. En cas de cours sous 40, vous accusez une perte, mais celle-ci est inférieure à celle actée en cas d'achat direct des titres. Votre marge à la baisse s'élève à 11%.