Début 2015, nous conseillions pour la première fois de prendre des positions à la hausse avec des options sur l'action néerlandaise DSM (50,90 EUR). Le cours s'élevait alors à 48,70 EUR et avait beaucoup baissé après l'annonce de l'abandon du plafond de 1,20 CHF pour 1 EUR par la Banque centrale suisse. La raison de cette baisse de cours est qu'une grande partie de la production de vitamines de DSM s'organise en Suisse. Les chiffres du 1er trimestre de DSM sont supérieurs aux prévisions et la direction du groupe a indiqué que le cash-flow opérationnel (EBITDA) serait supérieur cette année à celui de l'an dernier. Cependant, cette information doit être nuancée, dans la mesure où ce progrès est attribuable surtout à la vi...