La société française Danone (50,79 EUR) est le numéro trois de son secteur en Europe, derrière Nestlé et Unilever. Pendant de longues années, Danone a connu une formidable croissance, qui s'est cependant essoufflée ces dernières années. En 2013, l'action est restée en retrait de 25% par rapport à la hausse de l'indice français CAC40. Ce qui n'enlève en rien ses lettres de noblesse au groupe. Danone est le leader mondial des produits laitiers frais, le numéro deux de l'alimentation pour bébés et le numéro un dans l'alimentation santé. L'année 2013 fut un exercice décevant. Son chiffre d'affaires a connu une progression de seulement 2,1%, à 21,3 milliards EUR, pour un bénéfice net en repli de 7,9%, à 2,78 EUR par action. Mais Danone a ...

La société française Danone (50,79 EUR) est le numéro trois de son secteur en Europe, derrière Nestlé et Unilever. Pendant de longues années, Danone a connu une formidable croissance, qui s'est cependant essoufflée ces dernières années. En 2013, l'action est restée en retrait de 25% par rapport à la hausse de l'indice français CAC40. Ce qui n'enlève en rien ses lettres de noblesse au groupe. Danone est le leader mondial des produits laitiers frais, le numéro deux de l'alimentation pour bébés et le numéro un dans l'alimentation santé. L'année 2013 fut un exercice décevant. Son chiffre d'affaires a connu une progression de seulement 2,1%, à 21,3 milliards EUR, pour un bénéfice net en repli de 7,9%, à 2,78 EUR par action. Mais Danone a une circonstance atténuante : l'incident Fonterra qui a touché la division Alimentation pour bébés, qui n'était en fin de compte qu'une tempête dans un verre d'eau. Danone souhaite mettre en vente la division Alimentation et les analystes prévoient que cette vente pourrait lui rapporter 3 milliards EUR. Nestlé pourrait être intéressé. A 18 fois le bénéfice attendu pour 2014, Danone n'est pas très bon marché mais si le groupe réalise de meilleurs résultats et que cette vente a effectivement lieu, le cours pourrait reprendre de la hauteur. Pour des options sur Danone, vous pouvez vous rendre sur Euronext Paris. Les séries les plus longues (jusqu'en décembre 2018) sont illiquides, de sorte que nous leur préférons les séries venant à échéance en décembre 2014. Spread haussier défensifAchat call déc '14 46 @ 5,40 EUREmission call déc '14 54 @ 1,40 EURLa mise sur pied de cette formule ne coûte pas cher. Vous investissez seulement 540 EUR dans l'achat du call décembre 2014 au prix d'exercice de 46, alors que vous récupérez 140 EUR par l'émission simultanée du call 54 ayant la même échéance. Votre mise s'élève donc à 400 EUR (540 - 140) et c'est aussi votre perte maximale. Vous accuserez cette perte si le cours de Danone est inférieur à 46 EUR à l'échéance. Le break-even, soit le niveau auquel vous n'actez ni gain ni perte, se situe à 50 EUR, soit 2% sous le cours actuel. Naturellement, vous misez sur une hausse. Si le cours se hisse à au moins 54 EUR, vous empocherez le gain maximal de 400 EUR, soit exactement le double de votre mise. Pour cela, une hausse du cours de l'action sous-jacente de 6% suffit.Spread haussier plus agressifAchat call déc '14 52 @ 2,05 EUREmission call déc '14 56 @ 0,95 EURSi le cours de Danone augmente seulement légèrement, vous pouvez gagner de l'argent en mettant en place ce spread haussier un peu plus agressif. L'avantage est que la mise est limitée. L'achat du call décembre 2014 au prix d'exercice de 52 exige un investissement de 205 EUR, mais vous récupérez près de la moitié par l'émission parallèle (= vente) du call décembre 2014 ayant la même échéance. Votre mise est ainsi réduite à 110 EUR (205 - 95). Un rapide calcul nous apprend qu'en fin de compte, vous n'actez ni gain ni perte en cas de cours à 53,10 EUR, soit 4,5% de plus que le cours actuel de Danone. Si le titre se hisse à 56 EUR, vous empocherez la plus-value maximale de 390 EUR ou 355% de plus que votre mise. Pour cela, une hausse de l'action sous-jacente de 10% suffit. Emission putEmission put déc '14 48 @ 2,45 EURL'émission d'un put découvert est idéale pour qui mise sur une hausse. Pour l'émission du put décembre 2014 au prix d'exercice de 48, vous empochez une prime de 2,45 EUR, ce qui signifie que vous devez payer les actions 45,55 EUR dans l'hypothèse où vous devez les acheter. Vous disposez autrement dit d'une marge de 10%. L'émission du put décembre 2014 au prix d'exercice de 52 (prime : 4,60 EUR) peut également être envisagée.