Coca-Cola est l'une des marques les plus connues au monde, même si sa société-mère Coca-Cola Company (38,77 USD) a bien d'autres marques dans son pipeline : elle compte 16 blockbusters (chiffre d'affaires annuel de plus d'un milliard USD), dont Fanta, Sprite et Minute Maid. L'évolution du cours de l'action est plus lente depuis quelque temps, ce qui est lié à la perte, par l'entreprise, de son aura de croissance. Son chiffre d'affaires (CA) baisse en effet depuis quatre trimestres consécutifs, conséquence des écarts de change négatifs dans de nombreux pays émergents, mais aussi de la tendance actuelle à la consommation d'aliments plus sains. Par ailleurs, les marques moins chères lui mènent la vie dure. Le grand a...

Coca-Cola est l'une des marques les plus connues au monde, même si sa société-mère Coca-Cola Company (38,77 USD) a bien d'autres marques dans son pipeline : elle compte 16 blockbusters (chiffre d'affaires annuel de plus d'un milliard USD), dont Fanta, Sprite et Minute Maid. L'évolution du cours de l'action est plus lente depuis quelque temps, ce qui est lié à la perte, par l'entreprise, de son aura de croissance. Son chiffre d'affaires (CA) baisse en effet depuis quatre trimestres consécutifs, conséquence des écarts de change négatifs dans de nombreux pays émergents, mais aussi de la tendance actuelle à la consommation d'aliments plus sains. Par ailleurs, les marques moins chères lui mènent la vie dure. Le grand actionnaire de Coca-Cola, Warren Buffett, a évoqué la "complaisance" du groupe, pourtant la multinationale ne reste pas les bras croisés : pour 2016, elle espère économiser 1 milliard USD de coûts. En outre, la société souhaite investir davantage dans les boissons et saveurs alternatives, alors qu'un programme de rachat d'actions propres doit permettre au bénéfice par action de continuer à évoluer positivement. A un rapport C/B de 18, l'action Coca-Cola se situe 15% sous sa valorisation moyenne des cinq dernières années. Nous prévoyons un redressement de cours et vous pouvez miser sur ce scénario moyennant des stratégies d'options ciblées.Spread haussier défensifAchat call jan '16 33 @ 6,40 USDEmission call jan '16 40 @ 2,35 USDLa mise investie dans ce spread haussier défensif est modeste, alors qu'une hausse minime du cours de l'action sous-jacente peut se traduire par un gain substantiel. La base est formée par l'achat du call janvier 2016 au prix d'exercice de 33, un contrat qui coûte 640 USD. Vous récupérez environ un tiers de cette somme par l'émission simultanée du call 40 ayant la même échéance. Votre mise s'élève à 405 USD (640 - 235). Dans le meilleur des cas, le cours de Coca-Cola se hisse à 40 USD. Le cas échéant, vous empochez à l'échéance le gain maximal de 295 USD, soit 73% de plus que votre mise. Pour y parvenir, une hausse de l'action sous-jacente de 3% suffit.Spread haussier plus agressifAchat call jan '16 42 @ 1,70 USDEmission call jan '16 47 @ 0,70 USDLe montant consacré à ce spread haussier plus agressif est marginal, alors que le potentiel de gain est important pour autant que le cours de Coca-Cola prenne suffisamment de hauteur d'ici à l'échéance (reste près de 22 mois). L'achat du call janvier 2016 au prix d'exercice de 42 vous coûte 170 USD, mais compte tenu des 70 USD que vous empochez sur la vente du call janvier 2016 au prix d'exercice de 47, votre mise - également votre perte maximale - est réduite à 100 USD (170 - 70). Si Coca-Cola s'établit en définitive à 43 USD, vous récupérez votre mise. Il faut pour cela que le titre se hisse de 11%. S'il atteint 47 USD, vous enregistrerez le gain maximal de 400 USD, soit quatre fois votre mise. Pour cela, le cours de l'action doit progresser de 21%.TurboAchat call jan '16 42 @ 1,70 USDEmission put jan '16 33 @ 1,85 USDAvec ce turbo, vous obtenez l'argent nécessaire pour l'achat du call janvier 2016 au prix d'exercice de strike 42 (1,70 USD) par l'émission du put 33 ayant la même échéance. Dans la mesure où ce contrat vous fournit une prime de 185 USD, vous obtenez 15 USD (185 - 170) sur cette combinaison. Le risque de perte est en outre plus réduit que dans le cas de l'achat direct des actions. Vous êtes en gain si le cours du titre est supérieur, à l'échéance, à 42 USD, et le bénéfice potentiel n'est pas plafonné. Vous n'accusez de perte que sous 32,85 USD (marge de 15%).