CF Industries (33,18 USD) n'est pas le plus connu, pourtant c'est le plus grand acteur au monde d'engrais azotés et nitrates. Introduit en 2005 en Bourse américaine au prix de 3,2 USD, il a fait le bonheur des investisseurs de la première heure, qui ont donc vu l'action multipliée par 10 depuis lors. En termes de profile, CF Industries est à comparer au Norvégien Yara International. L'an dernier, des négociations de fusion ont eu lieu entre CF Industries et Yara International, mais elles ont été interrompues. En août 2015, CF Industries a racheté les usines américaines et européennes d'engrais du groupe égyptien OCI pour 668 mi...

CF Industries (33,18 USD) n'est pas le plus connu, pourtant c'est le plus grand acteur au monde d'engrais azotés et nitrates. Introduit en 2005 en Bourse américaine au prix de 3,2 USD, il a fait le bonheur des investisseurs de la première heure, qui ont donc vu l'action multipliée par 10 depuis lors. En termes de profile, CF Industries est à comparer au Norvégien Yara International. L'an dernier, des négociations de fusion ont eu lieu entre CF Industries et Yara International, mais elles ont été interrompues. En août 2015, CF Industries a racheté les usines américaines et européennes d'engrais du groupe égyptien OCI pour 668 millions USD en espèces. Tout ce qui brille n'est pas or cependant, car compte tenu des excellentes récoltes, les prix des engrais sont sous pression, ce qui affecte évidemment les bénéfices de CF Industries. Pour l'ensemble de l'exercice 2015, le groupe anticipe un bénéfice par action proche de 4 USD, soit nettement moins que les 5,85 USD réalisés en 2012. Actuellement, CF Industries capitalise 9,5 fois le bénéfice escompté pour 2016. Il figurait l'an dernier parmi les producteurs d'engrais cotés en Bourse américaine les plus performants. Après la transaction avec OCI, le cours s'est cependant replié de 35%, le ramenant à un niveau à nouveau intéressant. Avec des combinaisons d'options ciblées, vous pouvez miser sur une nouvelle hausse de cours. Nous préférons les séries qui viennent à échéance en janvier 2017.Achat call jan '17 28 @ 7,95 USDEmission call jan '17 35 @ 4,40 USDCe spread haussier défensif peut rapporter rapidement si le cours de l'action prend un peu de hauteur. D'abord, vous achetez le call janvier 2017 au prix d'exercice de 28, qui coûte 795 USD. Ensuite, vous émettez le call 35 ayant la même échéance, qui rapporte une prime de 440 USD. Votre mise est ainsi réduite à 355 USD (795 - 440), ce qui correspond également à votre perte maximale. Le break-even se trouve à 31,55 USD, soit 5% sous le cours actuel. Si le cours de l'action CF Industries s'échange à au moins 35 USD à l'échéance, vous empochez le gain maximal de 345 USD, soit près du doublement de votre mise. Pour cela, l'action doit se hisser de seulement 5%, et vous avez une année complète devant vous.Emission put jan '17 30 @ 4,25 USDL'émission du put janvier 2017 au prix d'exercice de 30 fournit la prime confortable de 425 USD, de sorte que vous n'accusez de perte qu'en cas de cours inférieur à 25,75 USD. Vous disposez donc d'une marge à la baisse de 22%. Si le cours est supérieur à l'échéance à 30 USD, la prime est à vous.Achat call jan '17 35 @ 4,40 USDEmission put jan '17 30 @ 4,25 USDCe turbo est un peu moins risqué que l'achat direct des titres. L'achat du call janvier 2017 au prix d'exercice de 35 coûte 440 USD, mais vous empochez 425 USD par l'émission du put 30 ayant la même échéance, de sorte que la mise de départ s'élève à 15 USD (440 - 425). Si le cours est supérieur à 35,15 USD à l'échéance, vous empochez une plus-value. S'il est inférieur à 30 USD, vous êtes en perte mais votre perte est inférieure à celle que vous auriez essuyée en cas d'achat direct des titres, et vous disposez d'une marge à la baisse de 10%.