L'intérêt pour l'énergie nucléaire a été remis en cause par la catastrophe survenue à la centrale japonaise de Fukushima il y a un peu plus de trois ans. Cette catastrophe a évidemment eu aussi des répercussions sur le cours de l'uranium, qui a reculé de 75 USD la livre d'oxyde d'uranium (U308) à 28 USD aujourd'hui, alors que le coût de production s'élève à quelque 40 USD. De nombreux groupes qui explorent l'uranium ont dès lors la vie dure. L'un des meilleurs est sans doute le groupe canadien Cameco (19,80 USD), qui compte parmi les rares entreprises à être encore rentables. Mais il y a de l'espoir, cependant. Le gouvernement japonais continue de privilégier le nucléaire car les autres options...

L'intérêt pour l'énergie nucléaire a été remis en cause par la catastrophe survenue à la centrale japonaise de Fukushima il y a un peu plus de trois ans. Cette catastrophe a évidemment eu aussi des répercussions sur le cours de l'uranium, qui a reculé de 75 USD la livre d'oxyde d'uranium (U308) à 28 USD aujourd'hui, alors que le coût de production s'élève à quelque 40 USD. De nombreux groupes qui explorent l'uranium ont dès lors la vie dure. L'un des meilleurs est sans doute le groupe canadien Cameco (19,80 USD), qui compte parmi les rares entreprises à être encore rentables. Mais il y a de l'espoir, cependant. Le gouvernement japonais continue de privilégier le nucléaire car les autres options (charbon, gaz naturel) sont encore (trop) coûteuses. Un redémarrage des réacteurs au Japon pourrait se traduire par une hausse du prix de l'uranium. Actuellement, Cameco capitalise 23 fois le bénéfice attendu, ce qui n'est pas bon marché. Mais lorsque le cours de l'uranium se redressera, cela pourrait rapidement baisser. Nous pensons donc que le titre est digne d'achat. Dans la mesure où le timing n'est pas facile à déterminer, notre préférence va aux séries qui viennent à échéance le 3evendredi de janvier 2016 et qui ont donc une durée d'un peu plus de 19 mois. Vous pouvez les négocier sur la Bourse d'options américaines. Travaillez avec des limites car les spreads sont assez importants.Spread haussier défensifAchat call jan '16 15 @ 5,70 USDEmission call jan '16 22 @ 2,35 USDLe call janvier 2016 offre le grand avantage que la valeur d'attente est faible. Ce contrat nécessite un investissement de 570 USD, mais l'essentiel est constitué de valeur intrinsèque. L'émission du call 22 ayant la même échéance semble intéressante car la prime de 235 USD que vous percevez pour un contrat standard de 100 actions sous-jacentes se compose exclusivement de valeur d'attente. Votre mise s'élève à 335 USD (570 - 235) et ce n'est que dans l'hypothèse où le cours de Cameco est inférieur à 15 USD à l'échéance que vous perdez la totalité de la mise. Votre break-even - niveau auquel vous n'actez ni gain ni perte - se trouve à 18,35 USD, soit 7% sous le cours actuel. Naturellement, vous misez sur une hausse et si 22 USD sont atteints, vous empochez le gain maximal de 365 USD, soit un peu plus du double de votre mise. Pour cela, une hausse de 11% de l'action sous-jacente suffit.Emission putEmission put jan '16 17 @ 1,90 USDL'émission du put janvier 2016 au prix d'exercice de 17 est une option défensive. Grâce à la prime de 1,90 USD que vous obtenez, vous ne payez les titres que 15,10 USD dans le pire des cas, si vous êtes contraint par l'acheteur du put de les ramasser. Vous disposez donc d'une marge à la baisse de 24% et si le cours à l'échéance est supérieur à 17 USD, la prime est à vous !TurboAchat call jan '16 25 @ 1,60 USDEmission put jan '16 17 @ 1,90 USDLa mise sur pied d'un turbo est une autre méthode permettant de gagner de l'argent sur une hausse de cours de Cameco pour un risque limité. L'achat du call janvier 2016 au prix d'exercice de 25 exige un investissement de 160 USD, mais compte tenu des 190 USD que vous recevez pour l'émission du put janvier 2016 au prix d'exercice de 17, vous récupérez initialement 30 USD sur cette combinaison. Vous n'êtes en perte que si le cours à l'échéance est inférieur à 16,70 USD, ce qui signifie que vous disposez d'une marge à la baisse de 16%. Si le cours se hisse au-delà de 25 USD, vous serez en gain, mais celui-ci n'est pas plafonné.