L'année 2013 fut la plus mauvaise pour le secteur aurifère depuis 1981 : le cours du métal jaune a reculé de 28%. Cet élément a bien évidemment pesé sur les cours des actions actives dans le secteur, qui ont accusé des replis plus sensibles encore. Le groupe canadien Barrick Gold (21,16 USD) a ainsi vu son cours baisser de plus de moitié l'an dernier. Sur 2013, la perte totalise 10,4 milliards USD. Pour autant, Barrick Gold n'est pas resté les bras croisés. Son dividende a été abaissé de 75%, des actifs non stratégiques ont été cédés et sa dette totale a été allégée de 20%. Par ailleurs, le coût de production par once d'or des actifs principaux est revenu à moins de 700 USD, contre encore 915 USD l'an dernier au niveau du groupe. 2014 ser...

L'année 2013 fut la plus mauvaise pour le secteur aurifère depuis 1981 : le cours du métal jaune a reculé de 28%. Cet élément a bien évidemment pesé sur les cours des actions actives dans le secteur, qui ont accusé des replis plus sensibles encore. Le groupe canadien Barrick Gold (21,16 USD) a ainsi vu son cours baisser de plus de moitié l'an dernier. Sur 2013, la perte totalise 10,4 milliards USD. Pour autant, Barrick Gold n'est pas resté les bras croisés. Son dividende a été abaissé de 75%, des actifs non stratégiques ont été cédés et sa dette totale a été allégée de 20%. Par ailleurs, le coût de production par once d'or des actifs principaux est revenu à moins de 700 USD, contre encore 915 USD l'an dernier au niveau du groupe. 2014 sera une année de transition pour Barrick Gold et la production globale baissera encore, à 6-6,5 millions d'onces. A partir de 2015, les cash-flows libres devraient redevenir positifs. Le redressement timide du cours de l'or depuis le début de cette année a permis une hausse de cours de l'action Barrick Gold. Aux niveaux actuels, l'action est selon nous à nouveau digne d'achat pour le plus long terme. Vous pouvez miser sur une hausse ultérieure de cours moyennant des combinaisons d'options ciblées. Les échanges d'options sur Barrick Gold sont assez liquides. Notre préférence va aux séries qui expirent en janvier 2016. Spread haussier défensifAchat call jan '16 15 @ 7,60 USDEmission call jan '16 27 @ 2,45 USDCette formule défensive et longue est intéressante à la condition que le cours de l'action connaisse une légère hausse et pour cela, vous avez presque deux ans devant vous. L'achat du call janvier 2016 au prix d'exercice de 15 vous permet, pendant toute la durée de cette option, d'acheter 100 titres au prix de 15 USD. Ce contrat est associé à une prime de 760 USD, mais vous pouvez immédiatement récupérer environ un tiers de ce montant (245 USD) par l'émission simultanée du call janvier 2016 au prix d'exercice de 27. Votre mise s'élève donc à 515 USD (760 - 245) et c'est aussi votre perte maximale. Le break-even - niveau auquel vous n'actez ni gain ni perte - se situe à 20,15 USD, soit 5% sous le cours actuel. Si le cours de Barrick Gold atteint au moins 27 USD à l'échéance, vous empocherez la plus-value maximale de 685 USD, soit 133% de plus que votre mise. Pour cela, une hausse de l'action de 28% suffit.Spread haussier plus agressifAchat call jan '16 30 @ 1,80 USDEmission call jan '16 37 @ 0,90 USDSi le prix de l'or reprend de la hauteur, une forte hausse est envisageable, et vous pouvez même empocher une belle plus-value pour une hausse relativement faible. Pour le call janvier 16 au prix d'exercice de 30, vous payez actuellement 180 USD, et récupérez 90 USD par l'émission en parallèle du call 37 ayant la même échéance. Votre mise totalise donc 90 USD (180 - 90). Si Barrick Gold atteint précisément 30,90 USD à l'échéance, vous serez quitte. En cas de cours plus élevé, la plus-value peut être très intéressante : à 37 USD, elle s'élèvera à 610 USD, soit près de sept fois plus que votre mise. Pour cela, une hausse de l'action de 75% est nécessaire. Notez cependant que le cours de Barrick Gold a déjà été supérieur à 37 USD par le passé.Emission put Emission put jan '16 20 @ 3,60 USDLes plus audacieux peuvent émettre des puts car les primes sont élevées. Evidemment, il faut être conscient du risque pris... Mais si vous ramassez 360 USD pour l'émission (la vente) du put janvier 2016 au prix d'exercice, vous ne paierez l'action que 16,40 USD dans le pire des cas. De même, l'émission du put janvier 2016 au prix d'exercice de 17 (prime de 2,15 USD) peut être envisagée. Le cas échéant, vous n'êtes en perte qu'en cas de cours inférieur à 14,85 USD.