Le groupe américain Archer Daniels Midland (36,52 USD) compte parmi les plus grands acteurs de la chaîne de production et de traitement agricole au niveau mondial. Son cours s'est longtemps maintenu, jusqu'à la publication des chiffres faibles du 3etrimestre. Archer Daniels Midland (ADM) est scindé en trois divisions, dont la plus importante est " Services agricoles " (achat, conservation et transport), suivie de la division " Traitement des semis oléagineux ", et enfin " Traitement du maïs ". Fin 2014, ADM a racheté le groupe allemand Wild Flavors, producteur des jus de fruits Capri Sun. Cette acquisition a donn...

Le groupe américain Archer Daniels Midland (36,52 USD) compte parmi les plus grands acteurs de la chaîne de production et de traitement agricole au niveau mondial. Son cours s'est longtemps maintenu, jusqu'à la publication des chiffres faibles du 3etrimestre. Archer Daniels Midland (ADM) est scindé en trois divisions, dont la plus importante est " Services agricoles " (achat, conservation et transport), suivie de la division " Traitement des semis oléagineux ", et enfin " Traitement du maïs ". Fin 2014, ADM a racheté le groupe allemand Wild Flavors, producteur des jus de fruits Capri Sun. Cette acquisition a donné naissance à une quatrième division au sein d'ADM, " Wild Flavors ". Le bénéfice par action d'ADM sur les neuf premiers mois a reculé de 2,35 à 1,80 USD. D'ici 2010, le groupe espère relever son bénéfice par action à 4 à 4,50 USD, et des économies doivent contribuer à atteindre cet objectif. Qui plus est, ADM entend verser un pourcentage plus élevé de son bénéfice : 30 à 40% contre 20 à 25% précédemment. Le groupe rachète aussi des actions propres. Par rapport au sommet de mai 2015, le cours d'ADM a reculé d'environ un tiers. A un cours/valeur comptable de 1,2 et respectivement 13,5 et 11,6 fois le bénéfice escompté pour 2015 et 2016, nous pensons que l'action est à nouveau digne d'achat. Avec des combinaisons d'options ciblées, vous pouvez miser sur une hausse de cours, que nous anticipons à terme.Spread haussier défensifAchat call jan '17 30 @ 7,70 USDEmission call jan '17 40 @ 2,20 USDCe spread haussier défensif est recommandé à qui anticipe une hausse de cours modérée d'ADM. Tout d'abord, vous achetez le call janvier 2017 au prix d'exercice de 30, qui coûte 770 USD. Ensuite, vous émettez le call 40 ayant la même échéance, ce qui produit une prime de 220 USD. Votre mise - également votre perte maximale - s'élève à 550 USD (770 - 220). Le break-even se trouve à 35,50 USD, soit 3% sous le cours actuel. En cas de cours supérieur à l'échéance, vous êtes en bénéfice, et si vous atteignez au moins 40 USD, vous empochez le bénéfice maximal de 450 USD, soit 82% de plus que votre mise. Le cours d'ADM doit cependant se hisser d'au moins 10%.Emission putEmission put jan '17 35 @ 3,60 USDL'émission du put janvier 2017 au prix d'exercice de 35 fournit une prime de 360 USD. Le risque de baisse est ainsi réduit à 31,40 USD, soit 14% sous le cours actuel. Si le cours reste supérieur à 35 USD, la prime est totalement à vous.TurboAchat call jan '17 40 @ 2,20 USDÉmission put jan '17 35 @ 3,60 USDCe turbo semble risqué, pourtant son risque est inférieur à celui d'un achat direct d'actions. Vous achetez d'abord le call janvier 2017 au prix d'exercice de 40, qui coûte 220 USD. La prime pour ce call est produite par l'émission du put janvier 2017 au prix d'exercice de 35, qui rapporte 360 USD. Initialement, vous obtenez donc 140 USD (360 - 220) sur cette combinaison. En cas de cours supérieur à 35 USD à l'échéance, vous réalisez une plus-value de 140 USD. Au-delà de 40 USD, votre bénéfice s'accroît. Ce n'est que sous 33,60 USD que vous accusez une perte.