Début février, nous vous avions conseillé de mettre en place des combinaisons à la hausse sur le groupe de distribution néerlandais Ahold. Le cours s'élevait alors à 20,85EUR. Depuis lors, il a reflué de quelques pour cent en conséquence de la baisse généralisée de la plupart des marchés internationaux. Pour l'heure, Ahold (19,52 EUR) et le groupe belge Delhaize, dont la reprise pourrait être finalisée définitivement cet été, se portent bien. Comme on le sait, les deux groupes réalisent l'essentiel de leur chiffre d'affaires (CA) aux États-Unis. La tendance positive est démontrée par les chiffres du premier trimestre de cette année: le CA d'Ahold a progressé de 4%. La création constante d'emplois aux USA doit tôt ou tard d...

Début février, nous vous avions conseillé de mettre en place des combinaisons à la hausse sur le groupe de distribution néerlandais Ahold. Le cours s'élevait alors à 20,85EUR. Depuis lors, il a reflué de quelques pour cent en conséquence de la baisse généralisée de la plupart des marchés internationaux. Pour l'heure, Ahold (19,52 EUR) et le groupe belge Delhaize, dont la reprise pourrait être finalisée définitivement cet été, se portent bien. Comme on le sait, les deux groupes réalisent l'essentiel de leur chiffre d'affaires (CA) aux États-Unis. La tendance positive est démontrée par les chiffres du premier trimestre de cette année: le CA d'Ahold a progressé de 4%. La création constante d'emplois aux USA doit tôt ou tard donner lieu à des augmentations salariales et une hausse de la consommation. Les chiffres de Delhaize disent la même chose. Malgré une déflation de prix, Delhaize a réalisé aux États-Unis une légère hausse du CA comparable, alors que la marge a progressé légèrement, à 3,9%. Aux Pays-Bas, Ahold évolue positivement, notamment grâce au succès du magasin en ligne bol.com. Le rapport cours/bénéfice d'Ahold s'est hissé à 17 mais la valeur d'entreprise (EV) est encore inférieure à sept fois le cash-flow opérationnel (EBITDA), ce qui n'est pas excessif. Nous pensons donc que la probabilité de hausse de l'action n'a certainement pas disparu, à plus forte raison parce qu'Ahold génère des cash-flows assez élevés. Nous nous intéressons d'abord aux combinaisons d'options que nous avions conseillées en février 2016 et présentons ensuite une nouvelle stratégie pour les nouveaux-venus.Spread haussier défensifVous avez acheté le call déc '17 18 @ 3,70 EURVous avez émis le call déc '17 22 @ 1,75 EURLa valeur du call décembre 2017 au prix d'exercice de 18, pour lequel vous avez dépensé 370EUR, a baissé à 260EUR. D'autre part, la prime du call émis décembre 2017 au prix d'exercice de 22 est revenue à 0,85EUR, ce qui est lié à la baisse du cours et à la diminution de l'échéance résiduelle. Si vous clôturez maintenant cette combinaison, vous accuserez une perte de 20EUR (260 - 85 - 370 + 175). Nous vous conseillons cependant de laisser courir cette combinaison car nous continuons de croire au potentiel de hausse d'Ahold.Spread haussier plus agressifVous avez acheté le call déc '17 22 @ 1,75 EURVous avez émis le call déc '17 25 @ 0,90 EURVous avez investi 85EUR (175 - 90) dans ce spread haussier plus agressif. La valeur du call acheté décembre au prix d'exercice de 22 a baissé à 85EUR, alors que la prime due pour le call émis 25 ayant la même échéance est réduite à 35EUR. Sur cette combinaison également, vous accusez une légère perte de 35EUR (90 - 175 + 85 - 35) si vous la clôturez maintenant. Nous accordons le bénéfice du doute à ce spread haussier.Émission putVous avez émis le put déc '17 20,05 @ 2,55 EURPour l'émission du put décembre 2017 au prix d'exercice de 20,05, vous recevez la prime intéressante de 255EUR. Malgré la récente baisse de cours, la prime de cette option put était même revenue à 250EUR. Cela suggère que le sentiment à l'égard d'Ahold reste clairement positif. Nouvelle combinaisonÉmission put déc '17 18 @ 1,50 EURComme nous l'avons indiqué maintes fois, l'émission d'un put découvert reste l'une des méthodes les plus efficaces pour profiter, avec un risque limité, d'une hausse de l'action sous-jacente. Pour l'émission (= vente) du put décembre 2017 au prix d'exercice de 18, vous recevez la prime de 150EUR pour un contrat standard de 100actions. Vous ne prenez donc de risque que si l'action a un cours inférieur à 16,50EUR à l'échéance. Vous disposez d'une marge à la baisse de 15%.